AVEC SANTE     DIAG     PHARMAGORA 2024    


2023-10-11 
Cancer du cerveau : données positives de survie à 18 mois, 10 fois supérieures au traitement standard

TME PHARMA PRESENTE UNE MISE À JOUR POSITIVE DES DONNÉES DE SURVIE À 18 MOIS DU TRAITEMENT PAR NOX-A12 EN COMBINAISON DANS LE CANCER DU CERVEAU ET ANNONCE SA DÉCISION DE SOLLICITER LA FDA AMÉRICAINE

•    50% des patients sont encore en vie 18 mois après le début du traitement, soit un niveau 10 fois plus élevé que celui de la cohorte de référence utilisant les traitements standards
•    La survie médiane globale sera supérieure à 18 mois et continuera de s’améliorer encore avec la poursuite du suivi des patients
•    Sur la base des données de survie à 18 mois - catalyseur clé pour TME Pharma - la société, en consultation avec le conseil d'administration et ses conseillers scientifiques, a pris la décision de demander l'avis formel de la Food and Drug Administration américaine (FDA) en octobre 2023 - la première d'une série d'étapes réglementaires à venir dans les prochains mois
•    L'objectif de TME Pharma est de disposer d'un protocole d'essai clinique approuvé par la FDA dans le glioblastome et d'accéder à une voie réglementaire accélérée d'ici la fin du premier trimestre 2024

Berlin, Allemagne, le 10 octobre 2023, 08h00 CEST - TME Pharma N.V. (Euronext Growth Paris : ALTME), société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (TME), annonce une mise à jour positive des données de survie à 18 mois des patients recevant une combinaison de NOX-A12, de l'inhibiteur du VEGF bevacizumab et d’une radiothérapie. La société donne en parallèle un aperçu des plans de développement clinique à venir pour NOX-A12 dans le glioblastiome, un cancer agressif du cerveau chez l'adulte.   
 
Le pourcentage de patients en vie 18 mois après le début du traitement par NOX-A12 en combinaison avec l'inhibiteur du VEGF bevacizumab et la radiothérapie est actuellement de 50 % (avec la possibilité d'atteindre 67 % avec le prochain patient à atteindre 18 mois), ce qui dépasse de 10 fois le niveau de survie à 18 mois de 5 % observé dans le groupe parallèle de patients recevant les soins standards1. Étant donné que ni le bevacizumab seul (anti-VEGF), ni le bevacizumab associé à la radiothérapie n'ont montré antérieurement qu'ils prolongeaient la survie, la forte augmentation de la survie peut être attribuée au mécanisme d'action complémentaire de NOX-A12 avec le bevacizumab et la radiothérapie2. Le taux de survie de la triple combinaison NOX-A12 dépasse également le taux de survie à 18 mois de 20% observé chez les patients présentant des niveaux élevés du biomarqueur prédictif EG12 de NOX-A12 et recevant NOX-A12 + radiothérapie seulement3, ce qui confirme le potentiel de synergie entre de le NOX-A12 avec l'inhibition du VEGF dans le glioblastome

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC