MEDINOV     DIAG     PHARMAGORA 2024     AVEC SANTE     MEDINTECHS    


2023-10-26 
Publication des résultats pour le traitement anti-COVID de XENOTHERA

La biotech française annonce son potentiel thérapeutique chez les patients sans oxygène.

 

Les essais cliniques français et européen de phase II et II/III (Polycor et Euroxav) évaluant l’intérêt thérapeutique du traitement anti-Covid XAV-19 développé par la biotech nantaise XENOTHERA livrent leurs conclusions. Au total, ce sont les données de 667 patients ayant participé à l’un de ces essais, qui ont été analysées. Trois conclusions sont tirées. D’une part, l’innocuité du XAV-19 chez l’ensemble des patients. D’autre part, une accélération très significative (p= 0.0003) de la récupération chez les patients sans oxygène. Enfin, comme pour les autres anticorps développés contre le COVID, un bénéfice non détectable chez les patients sous oxygène. L’article scientifique est disponible en ligne ici ; le XAV-19 est donc un traitement potentiel pour les patients immuno-déprimés sans oxygène, d’autant plus que son activité est maintenue sur les variants du SARS-CoV-2.
 
Âgés en moyenne d’un peu moins de 60 ans, les patients volontaires pour les essais du XAV-19 n’étaient majoritairement pas vaccinés, ce qui s’explique par la période principale de recrutement des deux essais (au cours de l’année 2021 pour la grande majorité). Dans les deux essais, la population masculine était légèrement sur-représentée (54% pour Euroxav). Les analyses réalisées confirment deux facteurs de risque principaux pour l’aggravation du COVID, à savoir l’âge supérieur à 70 ans et les comorbidités (indice pondéral, diabète, pathologie cardiaque ou vasculaire, hypercholestérolémie, insuffisance rénale, bronchite chronique obstructive et/ou asthme).
 
En termes de sécurité, le taux d’événement indésirable (grave ou pas) est identique chez les patients ayant reçu du XAV-19 ou du placebo. Ces analyses sont en faveur de l’innocuité du médicament, et confirment l’intérêt de l’approche technologique (glyco-humanisation des anticorps) de XENOTHERA.
 
En ce qui concerne l’efficacité du traitement, le bénéfice du XAV-19 est très significatif chez les patients sans oxygène, hospitalisés ou à domicile, avec une accélération importante de la récupération : passage du temps de récupération (médiane) de 14 jours à 7 jours (p=0.0159) pour tous les patients non oxygéno-requérants, passage de 14 à 4 jours pour les patients non hospitalisés (p=0.0003). En parallèle, comme les autres anticorps, notamment les monoclonaux, le XAV-19 n’apporte pas d’amélioration détectable aux patients hospitalisés sous oxygène. A ce stade, l’administration d’anticorps anti-virus ne semble plus pouvoir freiner l’évolution de la maladie. Les résultats sont cohérents dans les deux essais, sachant que Polycor s’adressait exclusivement aux patients hospitalisés sous oxygène, alors qu’Euroxav recrutait des patients à des degrés de gravité divers de la maladie, y compris des patients non-hospitalisés.
 
Dans le même article scientifique, l’efficacité du XAV-19 sur les variants circulants est démontrée, alors que les anticorps monoclonaux ne fonctionnent plus sur ces variants.
 
L’ensemble de ces données souligne le caractère unique des anticorps polyclonaux comme le XAV-19 pour éviter les mécanismes d’échappement du virus, et leur intérêt thérapeutique potentiel pour les patients ayant besoin d’anticorps (transplantés, immunodéprimés, ou non répondeurs à la vaccination) dans les premiers stades de la maladie.
 
« Peut-être est-ce la fin de l’histoire de notre traitement XAV-19. Cela dit, c’est une très belle histoire pour toute notre équipe, une mobilisation magnifique, et un soutien de toutes les personnes qui nous ont aidés, surtout les patients et les équipes soignantes, que je tiens à remercier encore une fois. Nous pourrions regretter beaucoup de choses, notamment dans la conception et l’analyse de ces deux essais, mais cela serait stérile. Ce qui s’est passé, c’est le passé. Chez XENOTHERA, nous gardons la fierté de nous être mobilisés et d’avoir tout tenté pour les patients, c’est notre vocation. À ce jour, nous avons toujours 30.000 doses prêtes à l’emploi, mais les règles en matière de médicaments ne nous permettront malheureusement pas de les donner sans procéder à un autre essai clinique, ce que nous ne pouvons pas nous permettre, faute de moyens. Le COVID n’est plus une cause majeure pour les institutions, et il faut s’en réjouir, même s’il reste des patients pour qui c’est un grave sujet. XENOTHERA aura pu, pendant cette période intense, progresser sur de nombreux fronts en développant des anticorps innovants dans plusieurs domaines thérapeutiques. Nous sommes désormais confirmés comme un acteur très crédible de l’innovation en santé, notamment dans les cancers, notre bataille prioritaire à ce jour. », commente Odile Duvaux, Présidente et co-fondatrice de XENOTHERA.

*****************

À propos du XAV-19 :
Le traitement XAV-19 est un anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 protecteur similaire à la réponse naturelle de l’homme. Basé sur une technologie propriétaire unique et brevetée de production d’anticorps polyclonaux, il agit par plusieurs mécanismes d’action, notamment la neutralisation du virus et la réduction de l’inflammation, et est actif sur tous les variants circulants. Le traitement est destiné aux patients atteints de Covid modéré pour bloquer l’aggravation de la maladie et le passage en forme sévère, et ainsi éviter un transfert en réanimation. Ce traitement a fait l’objet en mai 2021 d’une précommande par le gouvernement français de 30 000 doses injectables.
 
À propos de XENOTHERA :
Fondée en 2014 par une équipe de scientifiques de renom (Prof. Jean-Paul Soulillou, Nantes, Prof. Jean-Marie Bach, Nantes, Prof. Emanuele Cozzi, Padoue, Prof. Cesare Galli, Crémone) et sous la présidence d'Odile Duvaux, docteur en médecine et diplômée de l'École Normale Supérieure, XENOTHERA est une société de biotechnologie basée à Nantes qui développe de nouvelles approches thérapeutiques dans un large éventail de domaines, avec un focus sur l'oncologie et l'immunologie. La société développe des traitements basés sur une technologie unique d'anticorps glyco-humanisés. Sa plateforme technologique repose sur une double expertise en génétique et en immunologie.
La biotech dispose d'un portefeuille complet de produits, dont quatre sont en phase clinique. Ses principaux actifs sont LIS1, en onco-hématologie et transplantation, et XON7, dans les tumeurs solides.
XENOTHERA s’inscrit dans l’environnement scientifique et médical de la région Pays de la Loire (France). Depuis sa création, la société a levé 43 millions d’euros, ses principaux financeurs étant la Région Pays de la Loire, BPI France et le fonds européen EIC Fund, ainsi que des investisseurs privés.
 
Plus d’informations : www.xenothera.com

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC