CONGRES BIOMEDJ     DIAG    


2023-11-16 
inHEART lance une campagne de crowdfunding pour améliorer la détection précoce, la prévention et la thérapie de maladies cardiaques

Créée en 2017 et portée par une équipe mixte et complémentaire de médecins et d’experts en imagerie cardiaque et en IA, inHEART est une start-up spécialisée dans la modélisation de jumeaux numériques du cœur en 3D permettant d’assister les interventions sur les arythmies cardiaques.
Après une levée de fonds de 3,7 millions d’€ en 2020, 9 brevets déposés et déjà plus de 5 000 patients soignés dans plus de 100 centres à travers le monde, l’entreprise lance une campagne de crowdfunding sur la plateforme Tudigo avec un double objectif : accélérer la commercialisation de sa solution en Europe et aux Etats-Unis et développer de nouveaux produits sur le champ de la prévention et de la détection précoce.

 
Un enjeu de santé publique
En Europe et aux Etats-Unis, on dénombre plus de 20 millions de patients touchés par des maladies du cœur dues à des anomalies dans le muscle cardiaque à l’origine d’arythmies cardiaques ; chiffre multiplié par 3 pour les personnes asymptomatiques.
Ces troubles du rythme cardiaque sont responsables de 20% de la mortalité humaine* mais aussi d’AVC (Accident Vasculaire Cérébral), et les méthodes actuelles d’imagerie et de mesures d’ECG (électrocardiogramme) ne permettent pas d’évaluer efficacement les risques.
De plus, le traitement des patients diagnostiqués, notamment avec les interventions d’ablation par cathéter, est long, complexe et coûteux. Ces interventions ont un taux d’échec important de 40% dont la conséquence est de devoir faire revenir le patient pour une seconde opération.
*Etude NIH :  www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6020177

 
Une technologie brevetée et certifiée en Europe et aux Etats-Unis
inHEART commercialise une solution d’aide à la planification et au guidage des interventions cardiaques sur des patients atteints d’arythmie. Grace à l’utilisation de technologies d’intelligence artificielle et de simulation physiologique du cœur, l’entreprise est capable de créer un jumeau numérique personnalisé du cœur du patient.
L’objectif ? Permettre au cardiologue d’identifier en amont l’origine potentielle des arythmies et la stratégie de son intervention. Une étude clinique pilote au CHU de Bordeaux, qui est actuellement complétée par une étude clinique en cours à l’échelle européenne, a montré que cette technologie permettait de diviser par plus de 2 le temps d’intervention (de 5h à 2h) et de réduire les récurrences d’arythmies post-opératoires de 38%. Un avantage pour les patients (moins de complications, moins de convalescence), pour les cardiologues (meilleure planification des procédures, interventions plus courtes et moins stressantes) et pour les hôpitaux (optimisation des salles / nombre d’interventions).    

 
Poursuivre la R&D et le développement commercial
Grâce à une première levée de fonds de 3,7 M€ réalisée en 2020 avec le fonds d’investissement Elaia et la SATT Aquitaine Science Transfert, inHEART a pu démarrer le développement commercial de sa solution et s’est introduite sur le marché américain. Avec l’ouverture d’une filiale dédiée sur le marché Nord-Américain, l’obtention de la certification FDA (Food and Drug Administration) et la nomination d’un nouveau CEO (Todor Jeliaskov), l’entreprise souhaite poursuivre sa croissance. Elle entame naturellement un second tour de table, soutenu par la campagne de crowdfunding lancée sur la plateforme Tudigo jusqu’à fin décembre, qui vise à engager une communauté d’investisseurs particuliers avec l’objectif de récolter 1,5 M€.
 
« Notre volonté est de faire avancer la médecine de précision en cardiologie avec notre jumeau numérique du cœur du patient. Notre technologie permettant d’obtenir des informations clés, jusque-là non disponibles via les techniques classiques, conforte notre ambition de poursuivre nos projets de R&D. Demain, l’entreprise entend développer de nouveaux produits pour se positionner sur les segments de la détection et la prévention pour améliorer le parcours de soin du patient. » explique Jean-Marc Peyrat, CTO et co-fondateur d’inHEART.

 
 > LIEN VERS LA CAMPAGNE DE CROWDFUNDING <
 

A propos d’inHEART
inHEART est une spin-off de l’IHU Liryc (www.ihu-liryc.fr) et de l’Inria (www.inria.fr) - deux centres d’excellence de renommée internationale respectivement en électrophysiologie cardiaque et en sciences et technologies du numérique -, qui développe un jumeau numérique du cœur du patient avec de l’intelligence artificielle et des simulations physiologiques. L’ambition d’inHEART est de devenir un leader mondial de l’aide à la thérapie, à la prévention de complications, et à la détection précoce de maladies cardiaques.
En savoir plus : www.inheartmedical.com

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC