CONGRES BIOMEDJ     DIAG    


2023-12-08 
L’essai de phase III consacré au Sarclisa® (isatuximab) a atteint son critère d’évaluation primaire de survie sans progression chez des patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué, non éligibles à une greffe

•    Sarclisa combiné à l’association bortézomib-lénalidomide-dexaméthasone (VRd) a permis de réduire significativement le risque de progression ou de décès, comparativement au protocole VRd seulement.
•    Premier essai mondial de phase III positif d’un anticorps anti-CD38 en association avec une chimiothérapie VRd chez des patients non éligibles à une greffe qui renforce le potentiel de Sarclisa en tant que médicament premier de sa classe.
•    Les résultats de l’étude seront présentés dans le cadre d’un futur congrès médical et formeront la base d’une prochaine soumission réglementaire.

PARIS, le 7 décembre 2023. L’essai de phase III IMROZ évaluant l’utilisation expérimentale de Sarclisa® (isatuximab), en association avec la chimiothérapie de référence par bortézomib, lénalidomide et dexaméthasone (VRd), a atteint son critère d’évaluation primaire, selon les résultats d’une analyse intermédiaire planifiée des données d’efficacité, et a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression, comparativement à la chimiothérapie VRd seulement, chez des patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué, non éligibles à une greffe. Il s'agit également du deuxième essai de phase 3 de Sarclisa chez des patients nouvellement diagnostiqués qui montre une supériorité par rapport au traitement de référence.

 

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC