DIAG     CONGRES BIOMEDJ    


2024-04-03 
IA dans la lutte contre l'hypertension artérielle pulmonaire : AdvanThink et l'Inserm UMR_S 999 collaborent pour révolutionner la découverte de cibles thérapeutiques innovantes

Saint-Aubin, le 27 mars 2024 - Le pôle BioAnalyse d’AdvanThink, leader dans l'exploitation et l'exploration de données massives et complexes, annonce son partenariat avec Sylvia Cohen-Kaminsky, Directrice de Recherche au CNRS et Chercheuse reconnue pour ses travaux sur la thématique de l'Hypertension Artérielle Pulmonaire (HTAP), menés dans l’unité Inserm UMR_S999 au sein de l’écosystème d’innovation de l’Université Paris Saclay.

Cette collaboration, née lors des Rendez-vous de Bioanalyse Paris Saclay, est le fruit de discussions approfondies. Elle vise à exploiter et explorer les vastes quantités de données, générées par Sylvia Cohen-Kaminsky et son équipe dans le contexte de l’ensemble des connaissances sur l’HTAP pour mieux comprendre le positionnement physiopathologique d’une cible thérapeutique potentielle identifiée dans le cadre de cette maladie.

Aujourd’hui, seules les approches multiomiques permettent de comprendre la finesse des mécanismes moléculaires mis en jeu dans des pathologies d’origine multifactorielle, Ainsi, des données transcriptomiques, protéomiques et lipidomiques ont été produites dans le cadre de ce projet. Chacune de ces dimensions omiques permet d’éclairer sur certains aspects de la pathologie. L’enjeu consiste donc à analyser, de manière combinée, ces différents types de données, afin d’additionner les contributions de chacune d’elles et d’obtenir, au final, une vision, la plus holistique possible des mécanismes moléculaires entourant la cible potentielle identifiée et leur aspect critique dans le cadre de l’HTAP.

L'HTAP, une maladie rare et grave avec un pronostic sombre, nécessite des avancées significatives pour améliorer les traitements et la qualité de vie des patients. Cette collaboration représente ainsi un espoir considérable pour la Recherche Médicale, offrant un démonstrateur supplémentaire des technologies d’IA d’AdvanThink dans le domaine de la BioAnalyse et des perspectives prometteuses pour une meilleure compréhension de la maladie et le développement de nouveaux traitements.
 
La décision de cette collaboration a été prise conjointement par Brice Perdrix, CEO d’AdvanThink, et Sylvia Cohen-Kaminsky, PhD (DR CNRS), et un accord de partenariat a été signé avec INSERM-Transfert, soulignant ainsi l'engagement des deux parties dans cette initiative innovante.
 
« L’HTAP est une maladie complexe et ses mécanismes moléculaires représentent un formidable un terrain de jeu pour relever ce challenge avec un outil tel que notre plateforme de Data Science Amadea. » souligne Jean-Philippe Meyniel, PhD Head of Bio & Health Dept, et Brice Perdrix.
 
Sylvia Cohen-Kaminsky, apporte son regard critique et son expertise opérationnelle essentielle à l'analyse des données, avec le soutien de son étudiant en thèse, Florent Dumont.
 
« L’HTAP est une maladie rare (48 à 55 cas par million), mais pas orpheline. Plusieurs actifs de la classe des vasodilatateurs sont approuvés et utilisés en combinaison bi- voire tri-thérapie. Ils prolongent la survie des patients, mais ne sont pas curatifs. Identifier de bonnes cibles dans un réseau moléculaire complexe, celles centrales dans le mécanisme de remodelage vasculaire pulmonaire conduisant à l’HTAP, est le challenge que nous allons relever avec AdvanThink » indique Sylvia Cohen-Kaminsky.
 
De son côté, AdvanThink fournit l'expertise technologique nécessaire pour exploiter efficacement les données massives et complexes.
 
Cette collaboration s'inscrit dans une démarche proactive visant à explorer en profondeur les mécanismes biologiques impliqués dans l'HTAP, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour le développement de traitements innovants.

A propos des experts :
Jean-Philippe MEYNIEL, PhD : Jean-Philippe MEYNIEL cumule plus de 29 ans d'expérience dans le domaine de la Recherche en Santé. Doté d'un Doctorat en Biologie Cellulaire et Physiologie, ainsi qu'un diplôme d'Ingénieur en Bioinformatique, il a bâti un parcours riche dans des Instituts de Recherche tels que l’Institut André Lwoff, à Villejuif, et l'Institut Curie, à Paris. Dans ce dernier, il a exercé en tant que Bioanalyste au sein du Département de Recherche Translationnelle, et était, entre autres, responsable de l'analyse des données microarrays. Son expertise pointue l'a conduit ensuite à rejoindre AdvanThink, où il contribue activement à l'avancement des projets, grâce à sa passion pour les données et son savoir-faire technique.
Sylvia Cohen-Kaminsky, PhD : Sylvia Cohen-Kaminsky occupe le poste de Directrice de Recherche au CNRS depuis 2002, où elle a apporté une contribution significative à la compréhension de mécanismes immunitaires et auto-immuns. Elle rejoint l’Inserm en 2010, où elle coordonne des projets pluridisciplinaires d’innovation diagnostique et thérapeutique dans l’Hypertension Artérielle Pulmonaire (HTAP). Forte de sa formation de type MBA LS-Lead, validée fin 2020, elle est CSO d'une Biotech créée en 2022, après une maturation à la SATT Paris Saclay https://www.satt.fr/alsymo/ . Son objectif ambitieux est de conduire le développement clinique d'un candidat médicament novateur pour l’HTAP, démontrant ainsi son engagement envers l'innovation et l'amélioration des soins de santé.

À propos d’AdvanThink et de son pôle BioAnalyse : https://advanthink.com/
Pionnier dans le domaine du Machine Learning depuis 1990, AdvanThink équipe les banques et les industriels dans leurs initiatives Data et IA. FraudManager et Amadea permettent grâce à une analyse approfondie des data, des prises de décisions en temps réel pour de la lutte contre la fraude, des reporting commerciaux, marketing ou réglementaires ainsi que du marketing opérationnel de précision. En quelques chiffres : 60 collaborateurs, plus de 1 000 projets data & IA en production, 60 milliards d’euros sécurisés en temps réel chaque jour et une solution de fraude aux paiements bancaires utilisée dans 178 pays par les plus grandes banques.
Le service Bioanalyse, composé de biologistes expérimentés, joue un rôle essentiel dans la collecte, l'analyse et l'interprétation des données biologiques dans le cadre de ce projet. Leur expertise contribuera à éclairer les avancées de la recherche médicale dans le domaine de l'HTAP.
AdvanThink compte parmi ses références clients des plateformes technologiques, des géants pharmaceutiques comme Sanofi, des biotechs innovantes, ainsi que des laboratoires de Biologie Médicale prestigieux tels que Bioclinic et Cerba. Nos partenaires incluent des équipes de Recherche Académiques renommées telles que l'INRAE, l'Institut Curie, l'Institut Pasteur, le CNAM, Sorbonne Paris-Université et l'Université Paris-Saclay, ainsi que des financeurs importants comme la Banque Publique d'Investissement (BPI). Cette diversité de collaborations témoigne de la confiance accordée à AdvanThink dans le domaine de la Recherche Médicale, où l’entreprise s’engage à maintenir des normes de qualité élevées et à contribuer activement à l'avancement des connaissances et au développement de nouvelles thérapies.

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC