Konica Minolta Sensing, de la R&D au contrôle qualité : le spécialiste des instruments de mesure de la couleur et de la lumière, de la brillance et l’apparence

Konica Minolta Sensing Europe B.V., spécialiste des mesures de la couleur et de l’apparence, des sources lumineuses et des écrans, est une filiale de la division industrielle de Konica Minolta, Inc. Japon. Ses solutions, dérivées des technologies de pointe de l’optique et du traitement de l’image, répondent aux besoins des laboratoires et des industries de nombreux secteurs désirant optimiser leur R&D et le contrôle de la qualité. L’automobile et l’avionique, les revêtements, les matières plastiques, les matériaux de construction et les arts graphiques, mais aussi l’agroalimentaire, la chimie, la pharmacie et la cosmétique : tous sont concernés. L’équipe Konica Minolta Sensing exposera d’ailleurs du 31 mars au 2 avril prochains sur le salon Pharmacosmetech, à Chartres. M. Jean-Jacques REGULE, responsable Grands Comptes Konica Minolta Sensing Europe, nous présente l’Entreprise et les tout derniers instruments nés de sa R&D, « lumineuse » et « colorée » !

Konica Minolta Sensing, une filiale de la division industrielle Konica Minolta, Inc. Japon

Le groupe Konica Minolta, historiquement positionné sur le marché de l’image, est issu de la fusion en 2004 des sociétés Konica et Minolta. En 2006, il cesse ses activités en photographie pour se recentrer sur le document et devient notamment l’un des premiers constructeurs mondiaux de systèmes d’impression.
« Notre filiale Konica Minolta Sensing, extraite de l’activité photographie à laquelle elle appartenait jusque-là, est également née de cette réorganisation, il y a 14 ans », explique M. REGULE. « Nous avons emménagé dans nos installations actuelles, à Roissy-en-France, non loin de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, en 2011 ».

Le groupe Konica Minolta – qui a élargi ses services en matière d’impression, du document à la gestion de la data et à l’intelligence artificielle – réunit aujourd’hui dans le monde plus de 50 000 personnes. Il intègre un vaste panel d’activités liées notamment au développement, à la fabrication et à la commercialisation de solutions d’impression et de solutions informatiques, mais aussi dans le domaine de l’imagerie médicale, des matériaux innovants, produits optiques & optoélectroniques et des instruments de mesure.

« La division Konica Minolta Sensing, dont l’origine remonte à plus de trente ans, est spécialisée dans les instruments de mesure pour les applications industrielles et médicales. Elle est implantée aux Etats-Unis, au Japon, à Singapour, en Corée, en Chine et en région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et dessert plus de 30 pays », ajoute Jean-Jacques REGULE. « La région EMEA, où elle emploie plus de 110 collaborateurs, est plus précisément découpée en cinq zones géographiques dont celle de la France qui, avec l’appui d’un réseau de distributeurs qualifiés, coordonne également les activités du Groupe en Espagne, au Portugal, au Maroc, Algérie, Tunisie ainsi que certains pays de l’Afrique francophone ».

Par ailleurs, conjointement avec les entités Instrument Systems GmbH en Allemagne, Radiant Vision Systems aux États-Unis et Eines Systems SL en Espagne – dont le Groupe a fait l’acquisition respectivement en 2012, 2015 et 2019 – et fort de plusieurs partenariats OEM, notamment avec les sociétés Just Normlicht, Rhopoint, matchmycolor LTD, Konica Minolta Sensing ne cesse d’innover. Nées d’une R&D dynamique, les toutes dernières techniques de mesure haute précision de la lumière, de la couleur, de la brillance et de l’apparence, sont associées au sein de ses instruments à d’importantes avancées dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), le contrôle et la gestion des données. « Notre activité se concentre sur la lumière, en émission ou en éclairage, et l’étude des reflets, la définition et l’uniformité de la couleur et de la lumière », précise M. REGULE.

L’équipe Konica Minolta Sensing basée en France réunit une vingtaine de personnes dont six ingénieurs commerciaux et quatre techniciens SAV hautement qualifiés et expérimentés. Elle offre un accompagnement et des solutions complètes, depuis le conseil sur le choix des instruments et des méthodes optimales de mesure, jusqu’à une vaste gamme de services incluant formation, validation QI / QO et maintenance en atelier ou sur site, pour répondre à tous les besoins et exigences. « Nous proposons également, en partenariat avec la société de financement Leasecom, la location de nos équipements sur une période pouvant atteindre 84 mois », complète Jean-Jacques REGULE.

Pharmaceutique, cosmétique, parfum, arôme et agro-alimentaire… des solutions de mesure adaptées à chaque besoin, des recherches en laboratoire au contrôle qualité du produit final

Depuis plus de 30 ans, KONICA MINOLTA Sensing accompagne ses clients grâce à son expertise et ses solutions de mesure de la couleur, de l’apparence et de la lumière, de la conception jusqu’au produit final. Utilisant des technologies de traitement d’images et optiques de pointe, les analyseurs d’écrans et les spectrophotomètres et colorimètres Konica Minolta Sensing sont capables de définir, formuler et caractériser la couleur et la luminosité sur tout type de matériaux, et de mesurer ainsi de subtiles nuances de couleurs que l’œil humain ne perçoit pas précisément. « La pharmaceutique, la cosmétique, les arômes, les parfums et l’agro-alimentaire, y compris dans le domaine des emballages et du flaconnage, sont des secteurs leaders de nos activités en France », précise Jean-Jacques REGULE.

« Dans l’industrie agro-alimentaire, par exemple, une analyse et un suivi précis du changement de couleur sont nécessaires tout au long du processus de transformation des aliments : la préparation, la cuisson, la friture, le rôtissage ou la surgélation. La substitution des éléments colorants de synthèse par des éléments organiques naturels, dont la stabilité couleur diminue avec le temps et / ou la variation de température, demande en outre un contrôle précis et rigoureux de la colorimétrie. Depuis l'apparition du premier Chromamètre au début des années 80, Konica Minolta innove en permanence avec le développement d’appareils portables simples, rapides et économiques, très appréciés pour le contrôle des couleurs en routine », explique M. REGULE.

Dans la pharmaceutique et les produits de soin, la cosmétique ou encore la chimie industrielle, la diversité des produits et de leurs formes - poudres, comprimés, capsules, bandelettes, fibres, pâtes, liquides opaques, translucides ou transparents… - impose des méthodes de mesure différentes. L’étendue de la gamme d’instruments Konica Minolta Sensing permet de choisir sans compromis l'appareil qui correspond parfaitement aux exigences de mesure de la couleur et des indicateurs spécifiques de l'industrie, tels que l’échelle Hazen/APHA, Gardner, Iodin, ASTM D1500, jaunissement, blancheur, Haze, en mode réflexion ou en mode transmission. Divers logiciels et solutions sont par ailleurs proposés pour le contrôle qualité de la production ou de routine et les recherches en laboratoire…

Exposées sur le salon Pharmacosmetech : les dernières nouveautés Konica Minolta Sensing !

Le salon Pharmacosmetech, qui se tiendra du 31 mars au 2 avril prochains à Chartres, sera l’occasion pour Konica Minolta Sensing d’exposer les toutes dernières générations de ses instruments répondant notamment aux exigences des industries pharmaceutiques et cosmétiques, parfumerie, chimie fine et biotechnologies…

Le CM-5 est un spectrophotomètre extrêmement polyvalent, pour mesurer la couleur de tous types d’échantillons solides, pâteux, poudreux et liquides, en mode réflexion ou en mode transmission. Il s’impose de fait comme l'instrument de laboratoire idéal pour des applications liées aux arômes et parfums, aux produits verriers, agroalimentaires, chimiques et pharmaceutiques ou encore aux matières plastiques. Ajoutons que le CM-5, extrêmement intuitif, travaille en autonomie totale grâce à son logiciel interne de contrôle colorimétrique et son large écran couleur. Il permet la mesure des principaux systèmes colorimétriques, y compris les indices spécifiques de l'industrie pour mesurer les liquides transparents (Gardner, Hazen / APHA/ Pt-Co, Iodin, Pharmacopées Européenne et US) et assure la traçabilité des datas. Le spectrophotomètre CM-5 peut également être intégré à des solutions robotisées en partenariat avec d’autres fabricants (Anton Paar, Mettler Toledo, …) pour automatiser la manipulation des liquides et l’analyse de paramètres complémentaires, tels que l’indice de réfraction, le pouvoir rotatoire ou encore la densité…


Le spectrophotomètre portable CM-26dG, prêt pour la gestion numérique des données couleur
Après le lancement il y a un an des spectrophotomètres portables CM‑26d à double ouverture et CM‑25d à ouverture unique pour la mesure de la couleur haute précision, le modèle phare CM‑26dG, capable de mesurer simultanément la couleur et la brillance, a été introduit à l’automne 2019. Ce nouveau spectrophotomètre « deux en un » permet d’augmenter le rendement lors des contrôles de grandes quantités d'échantillons et d’améliorer de manière significative la rapidité et la précision du processus d'inspection. Il fournit en outre des niveaux d'accord inter-instrument (IIA) inégalés, uniquement atteints jusqu'alors par des instruments de laboratoire de référence, ce qui confère à l’appareil la capacité de contrôler la qualité tout au long de la chaîne d'approvisionnement, depuis les fabrications de composants jusqu’aux produits finis. La grande justesse de mesure du spectrophotomètre CM-26dG permet par ailleurs la communication de données numériques de mesure basées sur des valeurs absolues – autrement dit sans avoir à utiliser de standards colorés physiques dans les usines et la chaîne d'approvisionnement - et ouvre ainsi la voie à une véritable « gestion numérique des données de couleur » (DCDM). Moderne et intuitif grâce à son écran couleur haute résolution et son Bluetooth™ optionnel, le CM-26dG est également ultra-rapide. Moins de deux secondes sont nécessaires pour effectuer la mesure et obtenir les résultats en condition multiple couleur / brillance.

« Un autre modèle, le CM-26d, est une déclinaison du CM-26dG. Il ne permet pas la mesure de brillance, mais offre la même précision pour la mesure de couleur et intègre une source d’éclairage UV permettant de prendre en compte les azurants optiques potentiellement contenus dans le substrat analysé. Une technologie brevetée par Konica Minolta basée sur la calibration numérique de l’émission UV », ajoute Jean-Jacques REGULE. « Les spectrophotomètres CM-26dG et CM-26d répondent aux besoins de nombreuses industries, y compris ceux de la pharmaceutique. »

Le spectrophotomètre CM-3600A, instrument de paillasse de haute précision et haute fiabilité
De conception horizontale, le CM-3600A permet de réaliser des mesures en mode réflexion pour les produits opaques, et en mode transmission pour les produits transparents ou translucides. Il offre un large éventail d'applications telles que l’analyse des matières plastiques, peintures, papiers et cartons, textiles, céramiques, produits chimiques, produits verriers, parfums… Le CM-3600A dispense de très hauts niveaux de précision et de répétabilité, ainsi qu’une excellente fiabilité puisqu’aucune pièce mécanique n’est mobile. En termes de rapport prix/performance, il est imbattable !

Le système de gestion des couleurs Colibri® complète parfaitement les spectrophotomètres. Cette suite logicielle de formulation/correction modulable permet de spécifier, communiquer, contretyper des coloris, de contrôler la qualité des productions. Polyvalent, il s’adresse aussi bien aux industries des peintures, des cosmétiques, des parfums et des plastiques. Son algorithme multiflux autorise Colibri® à calculer une recette colorante optimisée en opacité comme en charge pigmentaire. « Par sa précision, Colibri® apporte aux coloristes un gain de temps important et une économie de matière conséquente lorsqu’ils développent de nouvelles gammes de teintes » souligne M. REGULE.

A noter également la très grande précision en mesure absolue et l’excellente répétabilité du spectrophotomètre portable CM-25cG, encore plus compact et léger que son prédécesseur. Sa géométrie de mesure de 45°c : 0° est reconnue pour fournir des valeurs colorimétriques en étroite corrélation avec la perception visuelle, et son capteur intégré de la brillance à 60 ° mesure précisément l’indice de brillance de la surface. Sans aucun compromis sur les performances, le CM-25cG a été conçu pour égaler ou surpasser les recommandations des normes de mesure de la couleur et de mesure de la brillance rencontrées dans un grand nombre d'industries, y compris celles relatives aux pièces intérieures automobiles, aux textiles à haute visibilité (EN471) ou aux peintures et revêtements…

Citons enfin les Chromamètres CR-400 Series, dignes héritiers des premiers colorimètres portables lancés par Konica Minolta dans les années 80. Le CR-400, avec sa zone de mesure de 8 mm, est adapté pour mesurer la couleur réfléchie et les différences de couleur dans un large éventail de domaines industriels. Il est capable de répondre aux besoins de diverses applications, de toutes sortes d'ingrédients, aliments, matières premières et produits finis jusqu’aux produits pharmaceutiques et applications dermatologiques, en particulier si les échantillons présentent des surfaces structurées ou inégales. La très grande ouverture de 50mm du CR-410 est parfaitement adaptée pour de tels échantillons, évitant ainsi le recours à la moyenne de plusieurs mesures.

Pour en savoir plus :
Jean-Jacques Régule
Tél. : 01 80 11 10 70
info.france@seu.konicaminolta.eu - www5.konicaminolta.eu

A vos agendas ! L’équipe Konica Minolta Sensing vous donne rendez-vous du 31 mars au 2 avril prochains sur le salon Pharmacosmetech, à Chartres (stand F30) et aux mêmes dates, sur le salon Eurocoat à Paris - Expo Porte de Versailles (stand B18), puis du 12 au 14 mai 2020 sur le congrès Surfair à Biarritz.

S. DENIS


Partager :

Image Description
Image Description