Le BLOG de la gazette du LABORATOIRE / ENVIRONNEMENT / BIODIVERSITE

 

Le Tour de France de la BIODIVERSITE fête ses 10 ans

Du 1er au 24 juillet 2022, le Tour de France, France Télévisions et le Muséum national d’Histoire naturelle ont poursuivi leur partenariat et célébré ensemble le 10ème anniversaire du « tour de France de la biodiversité », une opération dont l'ambition est de mettre à l'honneur, à travers 21 vidéos quotidiennes, les écosystèmes des régions traversées par les coureurs. Chloé Nabédian, journaliste météo à la direction de l’information de France Télévisions, s’engage à nouveau dans le projet.

10 ans de voyage à travers le patrimoine naturel français
Pour la 10ème année consécutive, les 21 vidéos du « tour de France de la biodiversité », dont le Muséum assure l’expertise scientifique, poursuivent leur mission de sensibilisation à la préservation de la biodiversité. Ce programme court (env. 1 min 20) présente à chaque étape de la célèbre course cycliste une espèce animale, végétale, ou un espace protégé, et invite le téléspectateur à partir à la rencontre du patrimoine naturel exceptionnel qui l’entoure. Les trois partenaires de ce programme se réjouissent de ces 10 années qui ont permis de découvrir tant de sites et d’espèces remarquables en France : « Avec la 10e édition du « tour de France de la biodiversité », débuté en 2013 à l’occasion du 100ème Tour de France, nous découvrons chaque année, grâce au MNHN et au fil des 21 sujets, des espaces naturels et des merveilles de la biodiversité sur le parcours de la Grande Boucle magnifié par les images de France Télévisions. » Christian Prudhomme, directeur du Tour de France.
« France Télévisions, engagé dans une démarche active et responsable concernant l’écologie et la sensibilisation à des modes de vie durables, est très fier d’être partenaire depuis 10 ans du « tour de France de la biodiversité » ». Laurent-Éric Le Lay, France Télévision.
« À travers ce partenariat, dont nous célébrons la 10e édition, le Muséum a une belle opportunité de mieux faire connaître sa vocation : celle de sensibiliser à la protection de la planète, de la biodiversité, de la géodiversité et des environnements remarquables… » Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle.

De Copenhague à Paris, une 10ème édition pleine de découvertes
Cette année le « tour de France de la biodiversité » a mis en lumière des sites exceptionnels situés non loin du parcours emprunté par les coureurs, qui abritent des espèces animales et végétales tout aussi uniques. Les trois premières étapes se déroulaient au Danemark et ont illustré des territoires protégés, parmi lesquels un Parc National situé dans la mer des Wadden, qui accueille notamment des Bernaches nonnettes, des oiseaux d’eau migrateurs et hivernants. De retour en France, le public voyage dans l’est, où l’incroyable richesse des tourbières jurassiennes est mise à l’honneur - l’occasion de comprendre leur rôle déterminant pour la lutte contre le changement climatique. Les étapes alpines ont emmené les téléspectateurs à la découverte de l’étonnant Jardin botanique alpin de la Jaÿsinia, l’un des 13 sites du Muséum national d’Histoire naturelle. L’étape qui jouxte les Gorges de la Loire a permis de découvrir des espèces emblématiques, telles que le Hibou Grand-Duc et d’autres plus discrètes, mais pourtant rares et menacées comme la libellule Sympetrum déprimé. Les étapes catalanes ont exploré entre autres une héronnière, un site de reproduction de hérons. Dans les Pyrénées, il a été question de milieux naturels extrêmes et de la faune et la flore qui les colonisent. Enfin, l’arrivée du Tour de France à Paris était l’occasion de présenter le Jardin des Plantes, site historique du Muséum national d’Histoire naturelle, pour la connaissance et la pédagogie sur la biodiversité et sa préservation. Tout au long des étapes, les téléspectateurs auront pu faire connaissance avec des femmes et des hommes qui travaillent au quotidien pour la protection et la valorisation de tous ces espaces.

Cette année encore, et comme depuis 2015, Patrick de Wever, chercheur au Muséum, a proposé à Franck Ferrand, l’un des commentateurs de France Télévisions, des anecdotes originales sur le patrimoine géologique français. Sa structuration, ses formes, son occupation par la végétation ou encore son exploitation minérale et agricole, ainsi que les productions alimentaires sont autant de sujets proposés.
Chloé Nabédian, ambassadrice depuis 3 ans : « C’est une occasion unique de (re)découvrir un patrimoine naturel exceptionnel ainsi que les femmes et les hommes qui œuvrent pour sa protection au quotidien. Notre objectif étant de promouvoir la biodiversité dans le sillage des coureurs, nous avons été à la rencontre d’experts de la biodiversité, pour que des millions de téléspectateurs redécouvrent la faune et la flore à deux pas de chez eux. »

Toutes les vidéos sont disponibles sur :
mnhn.fr/TDFbiodiversite22
letour.fr
france.tv/sport

Pour en savoir plus : www.francetv.fr ou www.mnhn.fr ou www.ftiano.fr

 

Partager :

Le BLOG de la gazette du LABORATOIRE/ ENVIRONNEMENT / Biodiversité