L’utilisation de la fréquence cardiaque en éducation physique et sportive : un levier pour réengager la jeune génération à l’école !

Lors de la commission de la culture, de l’éduction et de la communication qui s’est tenue au Senat en Juillet 2022, Pap Ndiaye, nouveau ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, a rappelé l’importance de l’activité physique pour le bien-être des élèves dans un contexte de sédentarité croissante. Suite aux différentes études menées par l’ANSES [Agence Nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.], concluant une baisse des capacités physiques des jeunes à l’école, Polar a initié des projets de recherche avec plusieurs grandes écoles et facultés du monde entier (Oxford Middle School, Washington School District, Copperfield…) et plus récemment sur le territoire français avec les STAPS de Poitiers.

L’idée de Polar : proposer une solution digitale susceptible d’augmenter le niveau de dépense énergétique des élèves en cours d’EPS
Depuis 40 ans, les capacités physiques des jeunes de 9 à 16 ans ont diminué de 25%, selon le Rapport d’information sur l’évaluation des politiques de prévention en santé publique n°4400 présenté à l’Assemblée Nationale le 21 Juillet 2021 par M. Régis JUANICO et Mme Marie TAMARELLE-VERHAEGHE. La pandémie n’a pas été sans aggraver ce triste constat, souligne d’ailleurs Martine Duclos, Présidente de l’Observatoire Nationale de l’Activité Physique et de la Sédentarité. La jeunesse s’est orientée vers de nouvelles habitudes de vie physique propices à l’inactivité, qu’il s’agit aujourd’hui de déconstruire dès le plus jeune âge. A l’école, L’EPS et l’UNSS constitue en ce sens des lieux privilégiés pour réengager physiquement les jeunes générations et Polar a souhaité participer à cette ambition en outillant les enseignants de nouvelles solutions digitales.

Polar propose depuis de nombreuses années des outils et appareils pour mesurer la fréquence cardiaque à des fins d’entrainement. Signataire du règlement général de la protection des données, Polar a fait évoluer ses applications à des fins pédagogiques pour accompagner des enseignants d’EPS dans leurs missions. Certains enseignants d’EPS (Y.Tomaszower, J.Martial, C.Ferrier) se sont alors saisis des solutions Polar pour concevoir des formes scolaires de pratique susceptibles d’engager physiquement les élèves dans le développement de soi. Aujourd’hui, Polar Gofit constitue une solution digitale susceptible d’augmenter de manière ludique le niveau de dépense énergétique des élèves au cours des apprentissages en EPS.

Basée sur la mesure d’une fréquence cardiaque d’entrainement individualisée, Polar Gofit a été pensée pour créer de l’émulation, tout en permettant à l’élève d’identifier une zone d’effort physique à atteindre en fonction de ses propres ressources. Un code couleur signifie aux élèves leur fréquence cardiaque en temps réel, afin qu’ils puissent réguler leurs efforts physiques. L’obtention de badges lors de l’atteinte de la zone cible de fréquence cardiaque par les élèves leur permet progressivement de mieux se connaître, tout en s’amusant, et de gagner en expertise dans la régulation d’une charge d’entrainement pour soi mais aussi pour un camarade.

Lors d’un cours d’EPS, les élèves disposent alors d’informations dynamiques leur permettant de jouer sur les paramètres d’entrainement. Par l’intermédiaire d’un capteur, d’un Ipad et/ou d’un vidéo-projecteur, l’enseignant d’EPS peut alors faire varier le format pédagogique, afin de diversifier les modes d’engagement des élèves et ainsi de maintenir une dépense énergétique ambitieuse et raisonnée dans la classe.

Actuellement, des enseignants agrégés d’EPS s’intéressent à l’utilisation de Polar Gofit dans l’enseignement secondaire mais aussi à l’université. Charly Ferrier, enseignant d’EPS en STAPS à Poitiers explique qu’avant l’utilisation de Polar Gofit en EPS, « il était compliqué de mettre en place au lycée une forme de pratique scolaire viable à partir de relevés manuels de la fréquence cardiaque dont les données recueillis par les élèves étaient souvent faussées ». La solution Polar dont la fiabilité est aujourd’hui avérée scientifiquement[2] a donc été expérimentée lors de leçons d’EPS depuis quelques années et des publications professionnelles relatent aujourd’hui son utilisation en step et en musculation, précise Charly Ferrier. Dorénavant engagé dans des projets de recherche sur l’utilisation de Polar Gofit, Charly Ferrier tente de concevoir et mettre en place une forme de pratique scolaire et universitaire déclinable dans plusieurs activités physiques, sportives et artistiques.

« Polar GoFit permet d’améliorer de manière quantitative et qualitative la dépense énergétique des élèves et des étudiants lors de leurs apprentissages dans les activités physiques et sportives. » Charly Ferrier, enseignant agrégé en STAPS à l’Université de Poitiers

L’application, en permettant à l’enseignant d’EPS de visualiser simultanément les activités cardiaques de tous les élèves d’une même classe peut ainsi piloter le dispositif tout en dévoluant la situation d’apprentissage aux élèves. Car la construction d’un « savoir s’entrainer » chez les élèves relève aussi d’un apprentissage à l’autonomie, à la conduite future d’une vie physique adulte à entretenir, à développer et parfois à redévelopper. Pour Charly Ferrier, « Polar Gofit permet à l’élève de mieux se connaître et de gagner en expertise dans la régulation d’un entrainement grâce au suivi de données objectives. Le rôle de l’enseignant d’EPS est ici de coupler à l’utilisation de cette solution digitale l’évaluation subjective par l’élève de son propre engagement physique, de ses propres ressentis, afin de garantir le développement de l’instinct dans l’entrainement. »

[2] Hettiarachchi I., Hanoun S., Nahavandi D., Nahavandi S., (2019). “Validation of Polar OH1 optical heart rate sensor for moderate and high intensity physical activities”

La Solution POLAR GOFIT
Polar GoFit est une application d'éducation physique avec mesure de la fréquence cardiaque et évaluation de la condition physique. Il permet de visualiser, d'analyser et d'évaluer facilement en direct l'activité physique des élèves. Il aide à les encourager à adopter un mode de vie sain et à leur donner des leçons dont ils se souviendront – des leçons pour la vie.
Polar GoFit se compose de deux parties : le service Web Polar GoFit (polargofit.com) pour la préparation des cours et l'application Polar GoFit (téléchargeable sur iPAD) pour l'animation des cours.

Le service Web Polar GoFit sert à :
• gérer les comptes des enseignants et des élèves
• gérer les dispositifs de mesure de la fréquence cardiaque dont dispose l'école
• gérer les types d'évaluations
• réaliser des cours basés sur la fréquence cardiaque et gérer les paramètres et les participants des cours
• réaliser des tests de forme
• obtenir des résumés des cours
• obtenir des rapports d'évaluation du cours et de données détaillées de l'élève

L'application Polar GoFit sert à :
• animer des cours basés sur la fréquence cardiaque et la dépense énergétique
• surveiller la fréquence cardiaque de chacun des élèves pendant les leçons
• Stimuler les élèves pendant les cours
• Partager un retour instantané, collectif ou individuel après les cours sur l’intensité des efforts

Polar GOFIT est une solution qui a déjà fait ses preuves dans de nombreuses écoles (Oxford Middle School, Washington School District, Université de Poitiers, Copperfield…). Cette solution augmente la motivation intrinsèque (se dépasser ; apprendre la gestion et le goût de l’effort) et extrinsèque (l’outil permet de visualiser les bonnes zones de fréquence cardiaque de travail) des élèves.
Charly Ferrier, dresse une conclusion assez évidente : « Le relevé de la fréquence cardiaque utilisé in situ permet d’engager davantage les élèves et de leur apporter des données, pour que leur activité ait plus de sens et qu'ils puissent se projeter vers une vie d’adulte. Pour autant, cette utilisation nécessite des apprentissages spécifiques aux outils connectés, comme l'application Polar GOFIT. Il semble important également de faire perdurer dans la pratique des jeunes en EPS, une évaluation subjective de l’engagement physique, par le biais des ressentis, afin de développer aussi l’instinct dans l’entrainement. »

Pour en savoir plus : Polar GoFit

Polar - M200 - Montre running GPS avec suivi de la fréquence cardiaque

 

Partager :