2020-06-25 
NASH : résultats positifs de l'étude pharmacocinétique/pharmacodynamique du PXL770

Poxel annonce des résultats positifs de son étude pharmacocinétique (PK) / pharmacodynamique (PD) pour le PXL770, un activateur direct de l’AMPK pour le traitement de la NASH


•    Les principaux objectifs de l’étude ont été atteints. Le PXL770 a démontré un profil pharmacocinétique (PK) cohérent dans une population de patients susceptibles d’être atteints de la NASH et a été bien toléré, avec un bon profil de sécurité d’emploi
•    Les résultats démontrent l’activation de la cible AMPK et de marqueurs d’efficacité qui traduisent le potentiel du PXL770 dans la NASH, ainsi que celui de la plateforme AMPK pour le traitement d’autres maladies métaboliques chroniques et rares
•    Les résultats de Phase IIa sur l’efficacité et la sécurité d’emploi du PXL770 dans le traitement de la NASH sont attendus à la fin du troisième trimestre 2020

 

LYON, France, le 24 juin 2020 – POXEL SA (Euronext : POXEL - FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), annonce aujourd’hui les résultats positifs de son étude PK/PD pour le PXL770 après quatre semaines de traitement chez 16 patients susceptibles d’être atteints de NASH et présentant une résistance à l’insuline, contrôlée par placebo. L’objectif principal de l’étude était d’évaluer le profil pharmacocinétique (PK) complet du PXL770, ainsi que sa sécurité d’emploi et sa tolérance. Le PXL770 est un activateur direct de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), premier de sa classe thérapeutique, en cours d’évaluation pour le traitement de la NASH. L’AMPK est un régulateur clé de multiples voies métaboliques permettant de contrôler le métabolisme lipidique, l'homéostasie du glucose et l'inflammation. L’AMPK représente une nouvelle cible pharmacologique pour le traitement de la NASH et d’autres maladies métaboliques chroniques et rares.
 
Les résultats de l’essai PK/PD indiquent que le PXL770 a atteint les objectifs principaux de l’étude, avec un profil pharmacocinétique dans la population de patients susceptibles d’être atteints de NASH similaire au profil observé chez des volontaires sains inclus dans le programme de Phase I mené par la Société. Dans cet essai PK/PD, il a été observé que le PXL770 était sûr et bien toléré par les patients. Le PXL770 a entrainé une inhibition statistiquement significative de la lipogenèse de novo (DNL), un des mécanismes importants dans le développement de la NASH. Une amélioration statistiquement significative de la tolérance au glucose été démontrée lors d’un test oral de tolérance au glucose dans cette population de patients non diabétiques présentant une intolérance modérée au glucose. Ces résultats confirment également l’activation de la cible AMPK et le potentiel du PXL770 pour le traitement d’autres maladies métaboliques.
 
« Nous sommes ravis de ces résultats obtenus chez des patients probablement atteints de NASH, qui confirment l’activation de la cible AMPK chez les patients et la traduction clinique d’un certain nombre d’effets obtenus lors d’expérimentations pré-cliniques. Ils confirment également le rôle central de l’AMPK dans la physiopathologie de la NASH, tels que décrit dans la littérature scientifique », commente le Dr. Pascale Fouqueray, PhD, Vice-Président Exécutif Développement Clinique et Affaires Règlementaires chez Poxel.
 
« Ces résultats renforcent notre hypothèse que l’activation de l’AMPK pourrait avoir un rôle bénéfique dans le contrôle des mécanismes responsables des lésions hépatiques et de la NASH. Ces données renforcent aussi nos connaissances relatives à ce nouveau mécanisme d’action », déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Nous attendons avec impatience les prochains résultats de l’étude de Phase IIa évaluant le PXL770 chez environ 100 patients susceptibles d’être atteints de NASH. Les résultats de l’étude sont attendus vers la fin du troisième trimestre 2020 ».
 
« L’AMPK est une cible pharmacologique très intéressante et les résultats de cette étude sont encourageants. Non seulement les données confirment le potentiel du PXL770 dans la NASH, mais ses effets positifs sur la lipogenèse de novo et sur la tolérance au glucose suggèrent également que l’activation de l’AMPK pourrait faire l’objet d’une utilisation plus large dans d’autres maladies associées au dysfonctionnement de voies métaboliques », déclare le Dr. David Moller, Directeur Scientifique de Poxel. « C’est pourquoi nous évaluons actuellement notre portefeuille d’activateurs d’AMPK pour renforcer notre pipeline avec des programmes de développement dans d’autres maladies métaboliques chroniques et rares ».
 
A propos de Poxel :
Poxel est une société biopharmaceutique dynamique qui s’appuie sur son expertise afin de développer des traitements innovants contre les maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). La Société dispose actuellement d'un portefeuille de 3 produits à un stade de développement clinique intermédiaire à avancé ainsi que des opportunités à un stade plus précoce. L’Imeglimine, produit phare de Poxel et premier d’une nouvelle classe de médicaments, cible le dysfonctionnement mitochondrial. Avec son partenaire Sumitomo Dainippon Pharma, Poxel a achevé avec succès le programme de phase III TIMES dans le traitement du diabète de type 2 au Japon. La Société a également établi un partenariat avec Roivant Sciences qui prend en charge le développement de l’Imeglimine et sa commercialisation aux États-Unis, en Europe et dans d’autres pays non couverts par le partenariat conclu avec Sumitomo Dainippon Pharma. Le PXL770, un activateur direct, premier de sa classe, de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK) est actuellement en phase IIa de preuve de concept pour le traitement de la NASH. Le PXL770 pourrait également traiter d’autres maladies métaboliques chroniques. Le PXL065 (R-pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium), un inhibiteur du transporteur mitochondrial du pyruvate (Mitochondrial Pyruvate Carrier – MPC) avance dans son développement clinique vers le lancement d’un programme de phase II pour le traitement de la NASH. Poxel dispose également d’autres programmes à un stade plus précoce de développement provenant de sa plateforme AMPK et de sa plateforme de molécules de thiazolidinediones deutérées (TZD) pour le traitement de maladies métaboliques chroniques et rares. La Société entend poursuivre son développement par une politique proactive de partenariats stratégiques et le développement de son portefeuille de candidats médicaments. Poxel est cotée sur Euronext Paris, son siège social est situé à Lyon, en France, et la Société dispose de filiales à Boston aux États-Unis, et Tokyo au Japon.
Pour plus d’informations : www.poxelpharma.com

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 déclarée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le 12 mars 2020, la Société a entrepris un examen complet de l’impact de l'épidémie sur ses activités. Compte tenu de l’évolution rapide de la situation, la Société met régulièrement à jour cette évaluation.
La Société prévoit que la pandémie de COVID-19 pourrait avoir un impact négatif notable sur ses activités. À l’échelle mondiale, le COVID-19 pourrait notamment affecter l’organisation interne et l’efficacité de la Société, en particulier dans les pays où elle est implantée et où les autorités ont mis en place des mesures de confinement, tandis que la détérioration des conditions de marché serait susceptible d’affecter la capacité de la Société à lever des fonds supplémentaires et (ou) à conclure de nouveaux partenariats. De façon plus spécifique, la Société pourrait pâtir de retards dans son approvisionnement en principes ou en produits pharmaceutiques, dans les essais précliniques ou cliniques, ainsi que dans les réponses attendues des autorités réglementaires, susceptibles d’affecter ses programmes de développement. La Société continue de suivre la situation de façon proactive.
Toutes les déclarations autres que les énoncés de faits historiques inclus dans le présent communiqué de presse au sujet d'événements futurs sont sujettes à (i) des changements sans préavis et (ii) des facteurs indépendants de la volonté de la Société. Ces déclarations peuvent comprendre, sans s'y limiter, tout énoncé précédé, suivi ou incluant des mots tels que « cibler », « croire », « s'attendre à », « viser », « avoir l'intention de », « pouvoir », « prévoir », « estimer », « planifier », « projeter », « vouloir », « pouvoir avoir », « susceptible de », « probable », « devoir », et d’autres mots et termes ayant un sens similaire ou la forme négative qui en découle. Les déclarations prospectives sont assujetties à des risques et à des incertitudes inhérentes indépendants de la volonté de la Société qui pourraient conduire à ce que les résultats ou les performances réels de la Société diffèrent considérablement des résultats ou des performances attendus exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives.

 

Partager :

Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE