2020-06-26 
TROPHEES R2B ONCO 2020 trois entreprises lauréates innovantes en oncologie

 
Depuis 2008, la convention d’affaires « Research2Business Oncology Meeting » réunit chaque année des professionnels de l’oncologie, à l’initiative du Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA), permettant de catalyser des rencontres entre académiques, PMEs et industriels.

En raison de la crise sanitaire rencontrée cette année, l’édition 2020 et sa soirée dédiée n’ont malheureusement pu se tenir. Toutefois, le Comité d’Organisation, composé du Cancéropôle CLARA, du pôle de compétitivité Lyonbiopôle ainsi que des Sociétés d’Accélération de Transfert de Technologies (SATTs) du territoire Auvergne-Rhône-Alpes, Pulsalys, Linksium, Clermont Auvergne Innovation, a récompensé trois start-ups régionales qui ont marqué l’année 2020 :
 
•    HEPHAISTOS-Pharma, Lyon, Martine CAROFF, DSc, Fondatrice Chairwoman et Directrice scientifique
•    Carroucell, Grenoble, Tarek FATHALLAH, Président et CEO
•    SurgAR, Clermont-Ferrand, Nicolas BOURDEL, CEO

 
Ces trophées, parrainés par les SATTs Pulsalys, Linksium et Clermont Auvergne Innovation, récompensent trois jeunes entreprises présentant un fort potentiel d’innovation et de valorisation dans le secteur de l’oncologie.
 
« Ces jeunes start-ups sont l’illustration du dynamisme et de la richesse du tissu régional scientifique et entrepreneurial. Elles démontrent la capacité de coordination des différentes structures de notre écosystème pour identifier et accompagner des projets innovants en oncologie » déclare Sofia Essayar, chargée de mission Innovation et Transfert de Technologies au CLARA.
 
 
 
ZOOM SUR LA SOCIETE HEPHAISTOS-Pharma, Lyon
HEPHAISTOS Pharma est une société lyonnaise de biotechnologie au stade préclinique qui développe une nouvelle génération de traitements en oncologie basés sur une stimulation du système immunitaire des patients. Les produits de la plateforme d’immunothérapie développée par HEPHAISTOS-Pharma permettent de stimuler, recruter et polariser les cellules immunitaires des patients permettant le traitement de cancers incurables.
« ONCO-Boost, le produit phare de la plateforme d’HEPHAISTOS-Pharma permet de potentialiser l’effet des anticorps thérapeutiques comme les Inhibiteurs de Check Point et par conséquent d’augmenter le taux de guérison sans rechute, avec l’ambition de faire passer ces taux de 10% à 60-80% et de pouvoir enfin traiter des cancers difficiles comme l’Ostéosarcome » déclare le Dr Martine CAROFF, DSc, Fondatrice Chairwoman et Directrice scientifique.
Les produits développés par HEPHAISTOS-Pharma s’appuient sur la combinaison de deux technologies brevetées : d’une part, les agonistes de TLR4 développés par le Dr. Martine CAROFF et d’autre part une formulation liposomale développée par le Pr. Charles Dumontet au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL).
La société a été soutenue par des financements publics y compris au niveau européen comme le programme opérationnel FEDER-FSE Ile-de-France 2014-2020 et le programme Européen H2020 Instrument PME, mais aussi au niveau national par BPI France iLab et au niveau régional par le Cancéropôle CLARA dans le cadre du programme Preuve du Concept.
 

ZOOM SUR LA SOCIETE Carroucell, Grenoble
Carroucell est une entreprise industrielle qui apporte une innovation de rupture dans le domaine du « procédé sol-gel ».  Cette innovation permet la production d’objets et de matrices en verre et en céramique présentant des dimensions, des facteurs de forme et des microstructurations non réalisables par les technologies existantes.
Le procédé sol-gel de Carroucell nous a permis le développement des matrices bioactives utilisées pour la culture cellulaire en bioréacteur. Plus précisément, ces matrices (matériaux) sont élaborées et proposées par Carroucell sous la forme de microporteurs destinés à la culture cellulaire en bioréacteurs (culture cellulaire en bioréacteur ou culture cellulaire « 3D »).
Nos procédés de mise en œuvre flexible permettent de customiser nos matrices en termes de taille, forme, composition et état de surface pour les adapter aux besoins de chacun de nos clients. Ces matrices peuvent aussi être adaptés et utilisé dans d’autres applications en biotech et medtech comme par exemple le diagnostic in vitro en oncologie.
« Carroucell a finalisé son produit fin 2019. Depuis janvier 2020 nous avons commencé notre activité commerciale avec des bonnes perspectives. Nous estimons que notre chiffre d’affaire sera de 700K € pour les deux premières années de notre activité et il dépassera Le 1,5M € au bout de 3 ans. Nous avons démarré notre activité avec des fortes partenariats dans le domaine de la thérapie cellulaire (Établissement Français du Sang) et dans le domaine du diagnostic in vitro (Biorad). Malgré la crise sanitaire actuelle, notre prospection commerciale avance très rapidement avec le rapprochement de nouvelles sociétés dans le domaine de la thérapie cellulaire humaine et animale et le secteur du vaccin. » déclare Tarek FATHALLAH, Président et CEO de Carroucell.
 
 
 
ZOOM SUR LA SOCIETE SURGAR, Clermont-Ferrand
 
SurgAR est une jeune startup clermontoise (spin-off du laboratoire EnCoV) qui ambitionne de développer et de commercialiser une suite de logiciels d’assistance à la chirurgie laparoscopique par réalité augmentée. Il s’agit d’aider le chirurgien lors de l’intervention en superposant à l’image classique de l’organe (sur l’écran de laparoscopie) une reconstruction 3D de ce même organe issue de l’imagerie pré-opératoire (IRM, scanner).
Cette deeptech permet au chirurgien de voir au travers des organes pour repérer les tumeurs à réséquer ainsi que les éléments anatomiques à ne pas léser. L’objectif est de rendre le geste chirurgical plus sûr, plus précis et plus efficace, pour améliorer les chances de guérison des malades.
SurgAR associe au sein de son équipe tout le potentiel humain pour permettre son développement (chercheurs, développeurs, informaticiens, chirurgiens, spécialistes des affaires réglementaires et des ressources humaines).
« SurgAR s’appuie sur une deeptech ayant nécessité plus de 10 années de recherche. Les logiciels que nous développons s’inscrivent dans une tendance forte du marché des dispositifs médicaux à intégrer des innovations en matière de vision par ordinateur et d’intelligence artificielle.
En étant les premiers sur le marché, nous souhaitons devenir un acteur de référence incontournable pour équiper les blocs opératoires. Nous ambitionnons d’améliorer constamment nos logiciels par de nouvelles fonctionnalités au bénéfice du chirurgien et du patient. Nous voulons révolutionner la pratique chirurgicale en faisant entrer une technologie de rupture au sein du bloc opératoire. » déclare Nicolas BOURDEL, CEO.
 

 

Partager :

Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE