2020-07-22 
Les racines augmentent les émissions de carbone du permafrost

Alors que la température globale augmente, une des grandes incertitudes des projections climatiques est la quantité de carbone que pourrait émettre le permafrost en décongélation via la décomposition microbienne dans le sol. Les racines des plantes stimulent cette décomposition microbienne de la matière organique du sol, processus appelé « effet priming ». Pour la première fois, une équipe internationale de chercheurs, coordonnée par INRAE et l’Université de Stockholm, montre que l’effet priming à lui-seul provoquerait l’émission de 40 Gigatonnes de carbone issu du permafrost d’ici 2100. Leurs résultats sont publiés le 20 juillet 2020 dans Nature Geoscience.

Lire l'intégralité du communiqué de presse : https://www.inrae.fr/actualites/racines-augmentent-emissions-carbone-du-permafrost

 

 

Partager :

Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE