2020-09-16 
GEMME - Association Générique même Médicament

Les médicaments génériques et biosimilaires, acteurs stratégiques de la sortie de crise : 10 PROPOSITIONS DU GEMME POUR LE PLFSS 2021.


La pandémie mondiale de la COVID-19 a rebattu les cartes des priorités de nos politiques publiques au premier rang desquelles celle de la santé. Cette crise a accéléré le besoin de transformation de notre système sanitaire et montré toute l’importance des médicaments génériques qui ont représenté plus de 75% des spécialités utilisées. Les mesures actées dans le cadre des accords du Ségur de la Santé impliquent des moyens considérables emportant la nécessité de trouver de nouveaux leviers afin d’assurer la pérennité de notre modèle de santé.

A l’heure de la réaffirmation de notre souveraineté sanitaire et en amont de la présentation du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2021, l’Association Générique Même Médicament – GEMME – avance 10 propositions ayant vocation à soutenir le développement des médicaments génériques et biosimilaires, actifs stratégiques pour la France et acteurs majeur de la performance de notre système de santé.

Très mobilisé sur ce sujet, le GEMME souhaite faire des propositions fortes afin de sécuriser l’approvisionnement des médicaments matures essentiels et de mobiliser les économies collectives à travers un développement accru du marché des médicaments génériques et biosimilaires qui permet déjà de réaliser plus de 3 milliards d’euros d’économies chaque année1.

« A la veille du PLFSS 2021, nous appelons les pouvoirs publics et les parlementaires à agir en faveur du développement des médicaments génériques et biosimilaires. De nombreux freins subsistent encore pour nos médicaments, économiques, juridiques, fiscaux, administratifs etc. Or plus que jamais les génériques ont besoin de soutien et d’un environnement favorable leur permettant de contribuer à l’indépendance sanitaire, à la pérennité de notre système de soins ainsi qu’au maintien d’un tissu industriel performant. » déclare Stéphane Joly, président du GEMME

Les médicaments génériques et biosimilaires : un pilier de notre système de santé.
Depuis les années 2000, les médicaments génériques et biosimilaires ont permis à l’Assurance Maladie d’économiser plus de 30 milliards d’euros2, tout en offrant la même qualité de prise en charge. La crise de la Covid-19 a, par ailleurs, souligné leur importance au sein de notre pharmacopée et leur rôle déterminant pour lutter contre les ruptures d’approvisionnement.
On compte, en effet, plus de 8000 spécialités commercialisées en France pour un total de 920
millions de boîtes distribuées en 2019 3.


1 Source GEMME
2 Source GEMME et Mutualité Française
3 Source GERS

 

A propos du GEMME
L’association réunit 21 industriels du médicament générique et biosimilaires : le Laboratoire Arrow, Athena, Biogaran, Cristers, Delpharm, EG Labo, Evolupharm, Galien, H2 Pharma, Helm, Médipha Santé, Médis, Mundipharma, Mylan, Panpharma, Sun Pharma, Substipharm, Teva, Venipharm, Zentiva et Zydus. Le GEMME oeuvre pour faire reconnaître la qualité et la sécurité des spécialités génériques et biosimilaires dispensées en France et valoriser le rôle médical, industriel et économique de ces médicaments. Le GEMME participe pleinement à la pérennisation du système de santé français.

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE