Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2021-01-28 
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, est élue présidente de l’AGIPHARM

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France prend, ce jour, ses fonctions de Présidente de l’Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche (Agipharm). Cette association regroupe les dirigeants des filiales françaises des laboratoires pharmaceutiques américains et œuvre pour promouvoir la place de la France sur la scène internationale de la recherche scientifique et médicale, tout en contribuant à renforcer l’accès des patients en France à l’innovation thérapeutique.

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.
Pour son mandat, et dans la continuité des missions de l’AGIPHARM, Corinne Blachier-Poisson s’attachera à promouvoir l’innovation en santé et veillera à ce que les laboratoires américains implantés en France soient source de propositions pour faire de notre pays et de l’Europe une terre d’excellence.
« J’ai pour ambition de poursuivre, avec les membres du conseil d’administration, l’engagement de l’AGIPHARM pour faire avancer ces questions essentielles, et je salue à cette occasion l’action de Pierre-Claude Fumoleau. Les membres de l’Agipharm m’honorent de leur confiance et je suis ravie dans ce cadre de contribuer aux évolutions nécessaires de l’environnement du secteur pharmaceutique, en particulier sur la question de l’accès précoce aux innovations thérapeutiques », commente Corinne Blachier-Poisson.

Le parcours de Corinne Blachier-Poisson

Corinne Blachier-Poisson, diplômée d’HEC et titulaire d’un DEA en Economie Internationale de l’université de Paris-Dauphine a débuté sa carrière chez Roger Bellon (actuellement Sanofi) et chez Benefit. Elle a eu de fortes expériences ensuite dans les laboratoires tels que Lilly France et a été par ailleurs responsable de l’évaluation médico-économique à l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) (aujourd’hui ANSM). A la tête du Marketing chez Novartis, elle a piloté la franchise médecine internet puis cardiovasculaire.

Elle a rejoint Amgen France en 2009, tout d'abord à la tête de la business unit (BU) néphrologie puis elle a été nommée directrice exécutive de la BU oncologie-hématologie en 2011 et directrice exécutive de l'accès au marché et des affaires publiques en 2013. Elle a ensuite rejoint la maison-mère d’Amgen aux États-Unis pour une mission dédiée à la transformation du Groupe, avant d’être nommée en 2016 Directrice Générale d’Amgen Belgique et Luxembourg. Corinne Blachier-Poisson a été nommée Présidente d’Amgen France le 1er janvier 2019.

Ces deux dernières années, en tant que membre du CA du Leem (Les entreprises du Médicament), elle a été Présidente de la Commission Accès du Patient au Progrès Thérapeutique. Corinne Blachier-Poisson est également une femme très engagée dans la lutte contre les discriminations au travail, pour la parité homme-femmes et les enjeux de l’industrie pharmaceutique.

________________________________________
A propos d’Amgen France
Les patients. Pour eux nous cherchons, développons et fabriquons des thérapies innovantes contre les maladies graves en utilisant les ressources du vivant. Cette approche repose sur des technologies de pointe, telles que la génétique humaine, qui permettent de caractériser les mécanismes moléculaires à l’origine des maladies. Amgen focalise ses recherches sur les pathologies dont les besoins médicaux restent importants.
Sur le territoire français depuis 1990, Amgen France a fêté ses 30 ans en 2020. L’entreprise compte aujourd’hui près de 400 salariés répartis sur l’ensemble de l’Hexagone. Avec 13 biomédicaments et de nombreuses initiatives partenariales, elle travaille aux progrès de la prise en charge du cancer, des maladies cardiovasculaires, inflammatoires, rénales et ainsi qu’au traitement de l’ostéoporose. Avec 36 études actives sur 15 molécules, impliquant 905 patients dans près de 257 sites (chiffres 2019), la France est aussi l’un des pays où Amgen a la plus importante activité de recherche clinique.
Au-delà du médicament, Amgen s’attache à développer des solutions d’optimisation de la prise en charge des patients. Cette démarche repose sur l’identification de ruptures au sein des parcours de soins et sur la mise en place d’actions adaptées et co-construites. Le lancement du programme Amgen Innovations s’inscrit totalement dans cette démarche.
De quoi sera faite la santé de demain ? Suivez nos actualités sur www.amgen.fr

 

Partager cette brève :