2021-04-06 
OSE Immuno annonce la première publication scientifique sur OSE-230, une thérapie innovante qui déclenche la résolution de l'inflammation chronique, dans Science Advances

OSE Immunotherapeutics (ISIN: FR0012127173; Mnemo: OSE) annonce la première publication sur OSE-230, une nouvelle approche innovante de la résolution de l'inflammation chronique et sévère, dans Science Advances.

L'article, intitulé : "Agonist anti-ChemR23 mAb reduces tissue neutrophil accumulation and triggers chronic inflammation resolution" (1) rapporte les données de découverte et précliniques d'OSE-230, un anticorps agoniste de ChemR23, ou « chemerin chemokine-like receptor 1 » (CMKLR1), un récepteur couplé aux protéines G (GPCR) exprimé sur les cellules immunitaires myéloïdes modulatrices de l'inflammation.
L'équipe de R&D d'OSE a identifié ChemR23 comme un récepteur GPCR du programme de la résolution de l'inflammation surexprimé dans les tissus inflammatoires de patients non répondeurs aux traitements par anticorps anti-TNF? ou anti-?4?7 et chez lesquels le besoin médical est important.

Les résultats précliniques montrent qu'OSE-230 accélère la résolution de l'inflammation dans plusieurs modèles d'inflammation sévère. En particulier, OSE-230 déclenche une cascade pro-résolutive conduisant à la résolution de l'inflammation chronique, là où cette résolution est spontanément déficiente, voire absente. L'action pro-résolutive d'OSE-230 se traduit par une réduction importante de la fibrose dans les tissus inflammés et une diminution significative du risque de développement de tumeurs dues à l'inflammation chronique non contrôlée.

« Nous sommes très heureux de cette publication dans un journal de très haut niveau scientifique comme 'Science Advances' qui confirme ainsi le caractère d'innovation de rupture de notre programme de recherche sur OSE-230. C'est le premier article revu par des pairs décrivant un anticorps monoclonal agoniste qui déclenche des mécanismes pro-résolutifs des neutrophiles et des macrophages dans un contexte d'inflammation chronique. Cette découverte ouvre à OSE-230 des pistes de développement dans plusieurs indications d'inflammation chronique comme les maladies inflammatoires de l'intestin, les maladies inflammatoires du poumon ou du rein, l'arthrite ou le diabète de type 1. OSE-230 pourrait également présenter un intérêt dans le traitement des patients atteints d'une forme sévère de la COVID-19, chez lesquels l'inflammation excessive joue un rôle clé dans la physiopathologie de la maladie », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics.
 
« OSE-230 est un programme de plus qui confirme la place d'OSE comme un leader de l'innovation et de l'identification de nouvelles voies pour des traitements d'intérêt.  A partir de son fort potentiel, nous sommes impatients d'avancer le développement d'OSE-230 selon un plan ambitieux pour répondre aux besoins des patients, en attente d'innovations de rupture pour gérer des maladies complexes », ajoute Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics.
Ces travaux de recherche ont été menés par l'équipe de R&D d'OSE en collaboration avec des partenaires scientifiques : Ambiotis, une société de recherche française (Clinical Research Organization) spécialisée dans la résolution de l'inflammation, MAbSilico, une société TechBio française spécialisée dans les algorithmes d'Intelligence Artificielle et le CRTI de Nantes (Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, UMR1064, INSERM, Université de Nantes située au CHU de Nantes).
 
(1) Agonist anti-ChemR23 mAb reduces tissue neutrophil 1 accumulation and triggers chronic inflammation resolution
Trilleaud C., Gauttier V., Biteau K., Girault I., Belarif L., Mary C., Pengam S., Teppaz G., Thepenier V., Danger R., Robert-Siegwald G., Néel M., Bruneau S., Glemain A., Néel A., Poupon A., Mosnier JF., Chêne G., Dubourdeau M., Blancho G., Vanhove B., Poirier N.
 
À PROPOS D'OSE IMMUNOTHERAPEUTICS
OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie intégrée qui développe des immunothérapies innovantes, en direct ou via des partenariats, pour l'activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes. La recherche et développement en immunologie de la Société repose sur 3 plateformes : Vaccins à base de cellules T, Immuno-Oncologie (cibles myéloïdes), Auto-Immunité & Inflammation. Son portefeuille clinique et préclinique de premier plan est équilibré et présente un profil de risque diversifié :
Plateforme Vaccins
-        Tedopi® (combinaison innovante de néo-épitopes) : produit le plus avancé de la Société ; résultats positifs de l'étape-1 de la Phase 3 (Atalante 1) dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) chez les patients en échec après traitement par checkpoints inhibiteurs.
En Phase 2 dans le cancer du pancréas (TEDOPaM, promotion GERCOR).
En raison de la crise du COVID-19, la reprise du recrutement de nouveaux patients dans l'essai clinique TEDOPaM est prévue en 2021.
En Phase 2 dans le cancer de l'ovaire (TEDOVA), promotion ARCAGY-GINECO, en combinaison avec pembrolizumab.
-        CoVepiT : vaccin prophylactique de seconde génération contre la COVID-19, développé à partir d'épitopes optimisés du SARS-CoV-2 contre les variants actuels et futurs. Résultats positifs en préclinique et ex vivo chez l'homme publiés en août 2020. En Phase 1 clinique.
Plateforme Immuno-Oncologie
-        BI 765063 (OSE-172, anticorps monoclonal anti-SIRP? sur l'axe SIRP?/CD-47) : développé en partenariat avec Boehringer Ingelheim ; inhibiteur de point de contrôle myéloïde en Phase 1 dans les tumeurs solides avancées.
-        CLEC-1 (nouvelle cible de point de contrôle myéloïde) : identification d'anticorps monoclonaux antagonistes de CLEC-1 bloquant le signal "Don't Eat Me" qui augmentent à la fois la phagocytose des cellules cancéreuses par les macrophages et la capture d'antigènes par les cellules dendritiques.
-        BiCKI® : plateforme de protéines de fusion bispécifiques construite autour d'une ossature centrale anti-PD-1 (OSE-279) fusionnée à de nouvelles cibles d'immunothérapies ; 2ème génération d'inhibiteurs PD-(L)1 pour augmenter l'efficacité antitumorale. D'autres programmes innovants en recherche.
Plateforme Auto-Immunité & Inflammation
-        OSE-127/S95011 (anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur IL-7) : développé en partenariat avec Servier ; résultats de Phase 1 positifs ; en Phase 2 dans la rectocolite hémorragique (promotion OSE Immunotherapeutics) et autre Phase 2 prévue dans le syndrome de Sjögren (promotion Servier).
-        FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) : résultats de Phase 1 positifs ; Phase 1/2 en cours dans la transplantation rénale, prêt à entrer en Phase 2 dans une indication de niche dans les maladies auto-immunes.
-       OSE-230 (anticorps antagoniste de ChemR23) : agent thérapeutique first-in-class ayant le potentiel d'activer les voies de résolution physiologiques de l'inflammation chronique et de restaurer l'intégrité du tissu pathologique.
En raison de la crise du COVID-19, le recrutement de nouveaux patients dans l'essai clinique TEDOPaM est suspendu temporairement et les délais d'initiation des Phases 2 OSE-127/S95011 pourront être impactés au cours des prochains mois.
Plus d'informations sur http://ose-immuno.com

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE