2021-04-30 
L’UCLouvain, parmi les meilleures universités mondiales, aussi sur les questions de transition

•    L’UCLouvain se classe entre la 101e et la 200e position (première université belge) sur 1115 universités participantes au niveau mondial, du dernier ranking du Times Higher Education en termes d’objectifs de développement durable
•    L’objectif de l’UCLouvain, en participant à ce nouveau ranking ? « Engager résolument l’université vers les objectifs du développement durable » explique Marthe Nyssens, prorectrice à la transition de l’UCLouvain
•    Le point fort de l’UCLouvain ? L’innovation, grâce à ses performances en matière de valorisation de sa recherche (brevets, spin-offs), en lien avec la transition

 

Le Times Higher Education (THE) propose, depuis 2019, un nouveau classement qui évalue les performances des universités, au niveau mondial, par rapport aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Pour sa première participation, l’UCLouvain réalise une entrée remarquée en se classant à la première place pour la Belgique, et entre la 101e et la 200e position, sur 1 115 universités participantes, au niveau mondial. Avec des pointes dans le haut du tableau dans plusieurs domaines :
-    L’UCLouvain excelle en termes d’innovation (28e place mondiale, score 97,5/100), grâce à ses performances en matière de publications et de valorisation de sa recherche (brevets, spin-offs) dans les domaines liés à la transition
-    L’UCLouvain obtient son 2e meilleur score en termes de santé et bien-être (good health and wellbeing) : récompense le travail réalisé par le service d’aide aux étudiant·es, sa politique d’inclusion et les nombreuses aides sociales proposées par l’UCLouvain (santé mentale, soutien) ; et les collaborations en matière de santé (Univers santé)
-    L’UCLouvain obtient également un très bon score en termes de conditions de travail durables et non discriminantes (decent work and economic growth)

L’intérêt de participer à un tel ranking ? « Cette participation permet d’engager résolument l’université vers les objectifs du développement durable » explique Marthe Nyssens, prorectrice à la transition de l’UCLouvain. « L’UCLouvain a un devoir éthique et une responsabilité sociétale majeure de s’engager dans une transition vers une société durable. Elle se doit d’être à l’avant-garde de la pensée de la société. En ce sens, se situer par rapport aux autres, par le biais de ce ranking, permet de signaler publiquement notre engagement, de nous inciter à aller encore plus loin pour incarner les objectifs du développement durable dans nos pratiques, d’innover encore davantage. »

Concrètement, un plan ambitieux « transition » est en cours d’approbation par les instances de l’université, articulé autour de trois axes : enseignement, recherche et campus durables. Il inclut notamment la neutralité carbone en 2035 pour ses bâtiments. Pour cela, l’UCLouvain vise une diminution de 60 % de sa consommation (par rapport à 2009) et le recours aux énergies renouvelables pour le solde. La volonté de l’UCLouvain ? Aller au-delà des apparences, soit analyser avec minutie la nature de ses engagements sur le long terme.

https://uclouvain.be/fr/decouvrir/presse

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE