2021-07-08 
Le microbiote des tiques : son rôle dans le portage et la transmission d'agents pathogènes

Les tiques sont parmi les premiers vecteurs d’agents pathogènes pour l’Homme et les animaux, et présentent donc un problème de santé publique et vétérinaire préoccupant. Outre les agents pathogènes qu’elles transmettent, les tiques possèdent leur propre microbiote composé de microorganismes vivant en symbiose avec elles. Des équipes de recherche d’INRAE et de l’université de Saragosse (Espagne) ont mené une étude de terrain durant trois ans pour analyser le microbiote de la tique Ixodes ricinus, vectrice des bactéries responsables de la maladie de Lyme, et pour comprendre son rôle dans l’acquisition et la transmission des agents pathogènes. Leurs résultats, publiés le 3 juillet 2021 dans Microbiome, montrent que la structure et la composition du microbiote des tiques évoluent au cours du temps et mettent en évidence des interactions entre certains membres du microbiote et plusieurs agents pathogènes. Ils ouvrent ainsi de nouvelles perspectives de recherche pour le développement de stratégies de contrôle et de lutte biologique contre les tiques.

Lire l'intégralité du communiqué de presse :  Le microbiote des tiques : son rôle dans le portage et la transmission d'agents pathogènes

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE