2021-07-12 
Découverte d’une première cause génétique pour le syndrome de l’homme-arbre (papillomavirus cutané)

Une grande partie de la population est porteuse de papillomavirus humains (HPVs), et notamment de papillomavirus cutanés, qui provoquent en général des verrues ou des lésions locales et bénignes. Pourtant, de très rares patients dans le monde développent des formes sévères de ces maladies virales, dont le syndrome de « l’homme-arbre ». Cette maladie très handicapante se manifeste par une poussée anarchique de cornes cutanées pour lesquelles une chirurgie n’est pas efficace. Dans le cadre d’une collaboration internationale, des chercheurs de l'Inserm et enseignants-chercheurs d’ Université de Paris et médecins de l’AP-HP regroupés à l'Institut Imagine (Inserm/Université de Paris, AP-HP) situé au sein de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP ont mis en évidence pour la première fois une cause génétique de ce syndrome. Ce travail a été mené par Vivien Béziat, sous la supervision des Pr Jean-Laurent Casanova et Laurent Abelqui dirigent un laboratoire associé entre Paris et l’Université Rockefeller de New York. Il fait l’objet d’une publication le 1er juillet 2021 dans la revue Cell.

Lire le communiqué

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE