2021-07-22 
CARMAT annonce la première implantation commerciale de son coeur artificiel Aeson®

L'implantation, réalisée au centre hospitalier Azienda Ospedaliera dei Colli à Naples en Italie, marque la première vente réalisée par CARMAT et ouvre la voie au développement commercial de la Société
 
 
CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d'insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd'hui la première implantation de son cœur artificiel bioprothétique, Aeson®, dans le cadre commercial.
 
Première implantation commerciale et première vente dans l'histoire de CARMAT
 
L'implantation du cœur artificiel Aeson® a été réalisée par l'équipe du Dr Ciro Maiello, chirurgien cardiaque au Centre Hospitalier de Naples, l'un des centres bénéficiant de la plus grande expérience en matière de cœurs artificiels en Italie.
Cette implantation marque la première vente réalisée par CARMAT depuis sa création en 2008. Il s'agit d'une étape majeure, qui ouvre une nouvelle page du développement de la Société.
 
 
Perspectives de développement commercial
 
Conformément à sa stratégie, CARMAT entend en 2021 concentrer les efforts de commercialisation de son cœur artificiel Aeson® sur l'Allemagne, et aborder de manière plus opportune, un ou deux autres pays de l'Union Européenne, dont l'Italie.
Depuis l'obtention du marquage CE dans l'indication de pont à la transplantation en décembre 2020, la Société a noué un dialogue très actif et constructif, tant sur le plan scientifique et médical que contractuel, notamment avec la vingtaine d'hôpitaux allemands la plus active dans le domaine de l'assistance mécanique.
Ces échanges ont permis de confirmer, d'une part, l'importance de la population de patients susceptible de bénéficier du cœur Aeson®, et d'autre part, l'intérêt marqué de la communauté médicale pour une thérapie jugée comme réellement innovante et apportant un bénéfice unique aux patients.

Communiqué en PDF

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE