Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2021-08-26 
Servier et OSE Immunotherapeutics annoncent l'inclusion du premier patient dans l'essai clinique de phase 2 d'OSE-127/S95011 dans le syndrome de Sjögren

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, et OSE Immunotherapeutics SA (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), société française de biotechnologie, ont annoncé l'inclusion du premier patient dans l'essai clinique de phase 2 évaluant OSE-127/S95011 dans le syndrome de Sjögren, mené sous la promotion de Servier.
 
Cette étude internationale de phase 2 randomisée, en double aveugle versus placebo, vise à évaluer l'efficacité et la tolérance d'OSE-127/S95011 chez des patients souffrant du syndrome de Sjögren.
 
Patricia Belissa-Mathiot, Directrice du développement clinique et R&D Chief Medical Officer de Servier : « L'inclusion de ce premier patient au sein de cette étude illustre la dynamique engagée avec notre partenaire, OSE Immunotherapeutics, pour poursuivre le développement d'OSE-127/S95011. Ce candidat-médicament pourrait constituer un traitement de premier plan dans les maladies auto-immunes et spécifiquement pour les patients qui souffrent du syndrome de Sjögren et pour qui les alternatives thérapeutiques sont aujourd'hui encore limitées. »
« Nous sommes très heureux de cette nouvelle étape clé pour OSE-127/S95011 qui, au travers de notre partenariat avec Servier, avance aujourd'hui en phase 2 de son développement clinique dans deux indications de maladies auto-immunes particulièrement invalidantes, le syndrome de Sjögren et la rectocolite hémorragique », déclare Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics.
Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune caractérisée par une infiltration lymphoïde des glandes salivaires et lacrymales responsable d'une sécheresse buccale et oculaire. Le syndrome de Sjögren est l'une des maladies auto-immunes systémiques chroniques les plus fréquentes, avec une prévalence de 60,82 pour 100 000 habitants selon une méta-analyse des études épidémiologiques du syndrome de Sjögren[1].
 
OSE-127/S95011 est développé en partenariat avec OSE Immunotherapeutics dans le cadre d'un accord de collaboration avec option de licence jusqu'à la finalisation de deux études cliniques de phase 2, avec possible exercice de l'option par Servier. Une première étude de phase 2, menée sous la promotion d'OSE Immunotherapeutics, est en cours dans la rectocolite hémorragique.
Dans le cadre de l'accord, deux paiements sont prévus au profit d'OSE Immunotherapeutics : un premier paiement de 5 millions d'euros notamment au moment de l'inclusion du premier patient dans l'étude clinique de phase 2a et un second paiement de 15 millions d'euros si Servier lève l'option à la fin des deux études de phase 2.  


À propos d'OSE-127/S95011
OSE-127/S95011 est un anticorps monoclonal humanisé qui cible le récepteur CD127, la chaîne alpha du récepteur de l'interleukine-7, permettant un effet antagoniste puissant sur les lymphocytes T effecteurs. L'IL-7 est une cytokine qui régule spécifiquement la migration tissulaire des lymphocytes T effecteurs humains, notamment dans le tube digestif. Le blocage du récepteur à l'IL7 freine la migration des lymphocytes T pathogènes tout en préservant les lymphocytes T régulateurs bénéfiques dans une pathologie auto-immune.
 
À propos de Servier
Servier est un groupe pharmaceutique international gouverné par une Fondation. S'appuyant sur une solide implantation géographique et un chiffre d'affaires de 4,7 milliards d'euros en 2020 réalisé dans 150 pays, Servier emploie 22 500 personnes dans le monde. Servier est un groupe indépendant qui investit chaque année plus de 20 % de son chiffre d'affaires princeps en Recherche et Développement. Pour accélérer l'innovation thérapeutique au bénéfice des patients, le Groupe s'inscrit dans une dynamique d'innovation ouverte et collaborative avec des partenaires académiques, des groupes pharmaceutiques et des sociétés de biotechnologies. Il intègre également la voix du patient au cœur de ses activités, de la recherche jusqu'à l'accompagnement au-delà du médicament.
 
Leader en cardiologie, le groupe Servier a pour ambition de devenir un acteur reconnu et innovant en oncologie. Sa croissance repose sur un engagement constant dans les maladies cardiovasculaires et du métabolisme, l'oncologie, les neurosciences et les maladies immuno-inflammatoires. Pour favoriser l'accès aux soins pour tous, le groupe Servier propose également une offre de médicaments génériques de qualité couvrant la majorité des pathologies.
Plus d'informations sur le site : servier.com

 

Partager cette brève :