Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2021-11-03 
XBiotech s'apprête à lancer un nouveau traitement candidat pour les accidents vasculaires cérébraux

La société démarre une étude de phase I/II pour tester l'innocuité et l'efficacité de son nouveau médicament candidat visant à réduire les lésions cérébrales après un AVC

XBiotech (NASDAQ : XBIT) a annoncé aujourd'hui son projet de débuter une étude clinique randomisée et contrôlée par placebo pour tester son nouveau traitement à base d'anticorps True Human™ visant à réduire les lésions cérébrales après un AVC. L'étude sera menée à travers les États-Unis dans des centres médicaux de premier plan qui fournissent des soins avancés contre les accidents vasculaires cérébraux. Pendant un accident vasculaire cérébral, des cathéters endovasculaires et des médicaments anti-caillots peuvent être utilisés dans les soins d'urgence afin de débloquer une artère et de rétablir la circulation de sang vers le cerveau. Cependant, lorsque l'artère est rouverte et que la circulation sanguine se rétablit vers la région du cerveau manquant d'oxygène, cela cause souvent des dommages irréparables aux tissus cérébraux. Aucun médicament n'est approuvé pour le traitement de ce phénomène, qualifié de « dommages liés à l'ischémie-reperfusion », qui résulterait d'une inflammation. Les dommages liés à l'ischémie-reperfusion peuvent entraîner des lésions cérébrales débilitantes ou la mort. Le nouveau traitement candidat de XBiotech vise à réduire les lésions cérébrales causées par les dommages liés à l'ischémie-reperfusion.

Le Dr Greg Albers, directeur du Stanford Stroke Center, au Stanford Medical Center, a déclaré : « Nous disposons de la technologie nécessaire pour parvenir à ouvrir l'artère obstruée chez de nombreux patients souffrant d'accident vasculaire cérébral. Cependant, nous ne sommes pas en mesure d'arrêter les effets dommageables de l'inflammation qui se produit une fois l'artère désobstruée. Un traitement pharmacologique visant à réduire les dommages au cerveau représenterait une percée dans le domaine de la neurologie. »

Les accidents vasculaires cérébraux sont la principale cause de décès et d'invalidité dans le monde aujourd'hui, et leur prévalence ne cesse d'augmenter. Chaque année, environ 692 000 personnes aux États-Unis subissent un AVC en raison du blocage d'une artère transmettant le sang au cerveau. À l'échelle mondiale, environ 13 millions de personnes souffrent d'un accident vasculaire cérébral chaque année et environ 5,5 millions de personnes en meurent.

Des technologies médicales et des médicaments ont été développés pour ouvrir les artères obstruées à l'origine des accidents vasculaires cérébraux. Cependant, même après l'ouverture d'une artère obstruée, le volume de tissus cérébraux endommagés par l'AVC continue d'augmenter. On pense que l'augmentation des lésions cérébrales survenant après l'ouverture de l'artère obstruée résulte d'une inflammation. Lorsque des zones du cerveau sont privées d'oxygène (hypoxie), les vaisseaux sanguins et les cellules cérébrales sont piqués pour recruter des globules blancs, qui luttent contre les maux du corps. Cependant, l'assaut de globules blancs avec reperfusion peut causer la destruction de tissus cérébraux hypoxiques, mais autrement viables. Aucun traitement n'est disponible pour réduire les lésions cérébrales causées par l'inflammation liée à l'hypoxie. Le traitement candidat de XBiotech cible précisément le processus d'inflammation qui est supposé entraîner des lésions cérébrales liées aux accidents vasculaires cérébraux.

Pour tester son médicament candidat, l'étude clinique actuelle impliquera une mesure innovante utilisant une technologie d'imagerie de pointe et une nouvelle évaluation objective de la réponse au traitement. Des mesures cliniques conventionnelles, telles que l'échelle de Rankin modifiée, seront également utilisées pour évaluer les résultats chez les patients. La conception de l'étude a été développée par XBiotech en collaboration avec un comité directeur présidé par des neurologues de premier plan, à savoir le Dr Greg Albers, directeur du Stanford Stroke Center, au Stanford Medical Center, le Dr Brett Cucchiara, professeur de neurologie et directeur du laboratoire d'échographie neurovasculaire de l'université de Pennsylvanie, et le Dr Clay Johnston, ancien doyen de la Dell Medical School de l'université du Texas.

John Simard, PDG de XBiotech, a déclaré : « Étant donné que les accidents vasculaires cérébraux sont la principale cause mondiale de mortalité et de morbidité, la toute première priorité est d'exploiter l'immunité naturelle du corps pour réduire les effets néfastes sur le cerveau de l'inflammation lors des AVC. Ce nouveau médicament candidat est le produit d'un groupe remarquable de chercheurs et de techniciens de XBiotech qui travaillent sans relâche pour découvrir des médicaments potentiellement révolutionnaires. La réalisation clinique ne serait pas possible sans l'effort désintéressé d'un groupe de médecins extraordinaires, y compris le Dr Greg Albers, qui ont aidé à concevoir cette étude clinique unique. Nous travaillerons sans relâche afin de voir ce programme réaliser tout son potentiel pour apporter un nouvel espoir aux patients souffrant d'accident vasculaire cérébral. »

À propos des anticorps thérapeutiques True Human™
Les anticorps True Human™ de XBiotech sont dérivés, sans modification, d'individus qui possèdent une immunité naturelle contre certaines maladies. Grâce aux programmes cliniques et de recherche portant sur plusieurs domaines pathologiques, les anticorps True Human de XBiotech ont la capacité de tirer parti de l'immunité naturelle du corps pour lutter contre la maladie avec une innocuité, une efficacité et une tolérance accrues.

À propos de XBiotech
XBiotech est une société mondiale spécialisée dans les biosciences totalement intégrée, dédiée à la découverte, au développement et à la commercialisation d'anticorps thérapeutiques basés sur sa technologie exclusive True Human™. XBiotech fait actuellement progresser un solide pipeline de thérapies d'anticorps en vue de redéfinir les normes de soins en oncologie, en affections inflammatoires et en maladies infectieuses. Basée à Austin, au Texas, XBiotech a également développé une technologie de fabrication de biotechnologies innovante visant à produire ses anticorps True Human rapidement et à moindre coût.
Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.xbiotech.com

Mise en garde concernant les déclarations prospectives
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives, notamment des déclarations relatives aux convictions et aux attentes de la direction, qui impliquent d'importants risques et incertitudes. Dans certains cas, il est possible d'identifier des déclarations prospectives par le biais de termes comme « peut », « sera », « devrait », « pourrait », « s'attend à », « prévoit », « envisage », « anticipe », « croit », « estime », « prédit », « projette », « a l'intention de » ou « continue », ou de la forme négative de ces termes, ou de toute autre terminologie comparable, même si toutes les déclarations prospectives ne contiennent pas ces termes d'identification. Les déclarations prospectives sont assujetties à des risques et incertitudes inhérents à la prévision de résultats et conditions futurs, qui pourraient entraîner une différence substantielle entre lesdites déclarations et les résultats réels de l'entreprise. Ces risques et incertitudes sont soumis aux informations fournies dans la section « Risk Factors » (Facteurs de risque) de certains de nos dépôts auprès de la SEC. Les déclarations prospectives ne constituent pas des garanties des performances futures, et nos résultats d'exploitation, notre situation financière et nos liquidités réels, ainsi que le développement du secteur dans lequel nous exerçons nos activités, peuvent différer considérablement des déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse. Les déclarations prospectives que nous faisons dans le présent communiqué de presse ne sont valables qu'à la date de celui-ci. Nous n'assumons aucune obligation de mettre à jour nos déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements à venir ou autrement, après la date du présent communiqué de presse.

 

Partager cette brève :