Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


2021-11-26 
La Fondation Bettencourt Schueller décerne ses prix scientifiques à 20 chercheurs d’exception dans les sciences de la vie

La Fondation Bettencourt Schueller a décerné le 23 novembre 2021 ses prix scientifiques à 20 chercheurs dont les travaux contribuent au progrès des connaissances scientifiques dans le but d’améliorer la santé humaine. La dotation totale de ces prix s’élève à près de 2 millions d’euros.

Engagée dans la recherche en sciences de la vie depuis sa création en 1987, la Fondation Bettencourt Schueller soutient et encourage les chercheurs et leurs équipes à des moments-clés de leur carrière. Cette année encore, elle a distingué 20 chercheurs dans quatre catégories distinctes : le Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant, le Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française, la dotation du programme ATIP-Avenir et le Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs.

-    La lauréate 2021 du Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant est Valérie Gabelica, Directrice de recherche du laboratoire Inserm Acides Nucléiques : Régulations Naturelles et Artificielles à l’Institut Européen de Chimie et Biologie (IECB) à Bordeaux-Pessac. Ses travaux sur les acides nucléiques et sa grande expertise des techniques de spectrométrie de masse permettront de mieux comprendre comment des modifications dans les acides nucléiques changent leur structure 3D et impactent ainsi la lecture de l’information génétique.
-    Les 4 lauréats 2021 du Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française sont :
o    Mounia Lagha, Directrice de recherche au CNRS à l’Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier (IGMM), pour son projet de recherche sur les mécanismes qui régulent l’expression spatio-temporelle de gènes impliqués dans le développement embryonnaire.
o    Jean-Léon Maître, Chargé de recherche au CNRS à l’Institut Curie à Paris pour ses travaux sur les forces mécaniques à l’origine de la formation précoce des embryons.
o    Mathilde Touvier, Directrice de recherche à l’Inserm au Centre de Recherche en Épidémiologie et Statistiques (CRESS) sur le campus de Bobigny de l’Université Sorbonne Paris Nord, pour son projet de recherche sur les liens entre les aliments ultra-transformés et la santé.
o    Albert Weixlbaumer, Directeur de recherche à l’Inserm à l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC) de Strasbourg-Illkirch pour son projet sur les machines moléculaires qui régulent l’expression génétique chez l’humain, dont le dysfonctionnement peut être lié à certaines formes de cancer ou de maladies du système nerveux.

-    La lauréate 2021 de la dotation du programme ATIP-Avenir est Mathilde Guzzo, future chef d’équipe au laboratoire CNRS de Microbiologie Moléculaire et Biochimie Structurale de l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines à Lyon pour ses travaux sur l’impact de l'environnement sur la régulation de l'arrêt ou de la reprise de la croissance chez les bactéries.
-    Les 14 lauréats 2021 du Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs sont récompensés pour leurs projets de recherche développés lors de leurs séjours post-doctoraux qui ouvrent la voie à de nouvelles découvertes dans les sciences du vivant.

Premier engagement de la Fondation Bettencourt Schueller, le mécénat scientifique représente près de la moitié de ses dons avec 345 millions d’euros depuis 1987. Avec l’édition 2021 des prix scientifiques, la Fondation a désormais récompensé 470 lauréats.
A compter de 2022, la Fondation proposera un nouveau programme de soutien des grands talents français de la recherche en sciences de la vie : Impulscience. Pour démultiplier l’impact de son action aux côtés des chercheurs, la Fondation sélectionnera chaque année 7 chercheuses ou chercheurs en milieu de carrière, qu’elle s’engagera à accompagner individuellement sur une durée de 5 ans à hauteur de 2 millions d’euros, auxquels s’ajouteront la prise en charge des frais de gestion de l’institution d’accueil et une prime personnelle pour le chercheur.

Françoise Bettencourt Meyers, co-Fondatrice et Présidente de la Fondation Bettencourt Schueller : « Notre fondation familiale porte en elle, depuis sa création en 1987, un virus résistant qui ne peut ni inquiéter, ni détruire. Il n’est pas ce coronavirus qui a frappé le monde entier entrainant tant de souffrance. Notre virus est philanthropique, il porte en lui-même l’espoir de la vie. Il exprime notre confiance, notre admiration et notre soutien dans la durée à des chercheurs de talent dans les domaines des sciences du vivant. »

Communiqué en PDF

A propos de la Fondation Bettencourt Schueller
« Donnons des ailes aux talents »
A la fois fondation familiale et fondation reconnue d'utilité publique depuis sa création, la Fondation Bettencourt Schueller entend "donner des ailes aux talents", pour contribuer à la réussite et à l'influence de la France.
Pour cela, elle recherche, choisit, soutient, accompagne et valorise des femmes et des hommes qui imaginent aujourd’hui le monde de demain, dans trois domaines qui contribuent concrètement au bien commun : les sciences de la vie, les arts et la solidarité.
Dans un esprit philanthropique, elle agit par des prix, des dons, un accompagnement personnalisé, une communication valorisante et des initiatives co-construites.
Depuis sa création en 1987, elle a récompensé 620 lauréats et soutenu plus de 1000 projets portés par de talentueuses personnalités, équipes, associations et organisations.
Plus d’informations sur www.fondationbs.org

 

 

Partager cette brève :