Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-02-09 
La FDA approuve Enjaymo™ (sutimlimab-jome), le premier traitement pour les patients atteints de la maladie des agglutinines froides

La FDA approuve Enjaymo™ (sutimlimab-jome), le premier traitement pour les patients atteints de la maladie des agglutinines froides
•    Enjaymo est le seul traitement approuvé permettant de réduire le recours aux transfusions sanguines pour traiter l’hémolyse, ou destruction des globules rouges, chez l’adulte atteint de la maladie des agglutinines froides (MAF).
•    Enjaymo apporte une réponse aux adultes atteints de la maladie des agglutinines froides – une maladie chronique, grave et rare du sang.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Enjaymo™ (sutimlimab-jome) pour réduire le recours aux transfusions de globules rouges afin de traiter l’hémolyse chez l’adulte atteint de la maladie des agglutinines froides (MAF). Enjaymo est premier et seul traitement approuvé pour les personnes souffrant de la MAF et agit en inhibant la destruction des globules rouges (ou hémolyse).

Bill Sibold - Vice-Président Exécutif et Responsable Médecine de Spécialités chez Sanofi
“ Jusqu’à présent, les personnes souffrant de la maladie des agglutinines froides ne disposaient d’aucune option thérapeutique approuvée pour remédier à la destruction constante de leurs globules rouges. L’absence de globules rouges sains et viables peut déclencher une réaction en chaîne de signes et symptômes invalidants, à commencer par une anémie sévère. Enjaymo est le seul médicament approuvé permettant d’inhiber la destruction des globules rouges caractéristique de la MAF et d’empêcher en amont cette réaction en chaîne. ”

La MAF est une anémie hémolytique auto-immune rare causée par la présence d’anticorps du nom d’agglutinines froides qui se fixent à la surface des globules rouges et déclenchent un processus amenant le système immunitaire à s’attaquer par erreur aux globules rouges sains, provoquant leur destruction (ou hémolyse). Les globules rouges ayant pour fonction essentielle de transporter l’oxygène dans l’organisme, les patients atteints d’une MAF peuvent présenter une anémie sévère provoquant de la fatigue, des faiblesses, des essoufflements, des vertiges, une douleur thoracique, une fréquence cardiaque irrégulière et d’autres complications potentielles. La MAF est une maladie chronique rare du sang qui, selon les estimations, concerne près de 5 000 personnes aux États-Unis.

Suite du communiqué en PDF

 

 

Partager :