Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-01 
Meletios Therapeutics signe un accord de licence exclusive avec l’Institut Pasteur pour le développement d’une nouvelle classe d’antiviraux

•    Meletios vient de signer un accord de licence exclusive mondiale sur une plateforme technologique innovante pour la génération de Génomes Viraux Défectueux (DVG – Defective Viral Genomes). Les DVG sont des copies tronquées ou endommagées d’un virus rendant ces séquences virales non pathogènes.
•    Il existe des DVG avec des séquences virales très spécifiques, qui présentent un fort potentiel thérapeutique grâce à leur capacité à parasiter et inhiber la réplication du virus d’origine.
•    Meletios obtient l’accès à une méthode de génération et à des séquences de DVG des virus Zika et Chikungunya, deux pathologies à fort besoin médical affectant des millions de personnes à travers le monde et sans traitement antiviral disponible à ce jour.
•    Meletios disposera par ailleurs d’un droit de préemption pour l’exploitation de cette technologie sur d’autres virus à ARN pour lesquels les DVG pourraient présenter un fort potentiel thérapeutique.

 

Meletios Therapeutics, société de biotechnologie française spécialisée dans la recherche et le développement de traitements antiviraux de nouvelle génération, annonce aujourd’hui la signature d’un accord de licence exclusif avec l’Institut Pasteur pour le développement d’une nouvelle classe de traitement antiviral.

Cet accord de licence permettra à Meletios Therapeutics d’accéder à une plateforme technologique de pointe, permettant de générer des Génomes Viraux Défectueux, ou DVG (Defective Virale Genomes), des copies d’un virus initial présentant des mutations ou des délétions dans sa séquence génomique, altérant ainsi son fonctionnement et ses propriétés pathogènes.

Développée par Marco Vignuzzi, responsable de l’unité Populations virales et pathogénèse à l’Institut Pasteur, cette plateforme technologique de nouvelle génération permettra d’identifier des DVG ayant des modifications génomiques très spécifiques, inhibant leur effet pathogène, au profit d’une forte capacité à concurrencer le virus d’origine pour la réplication au sein des cellules de l’hôte.

Meletios Therapeutics entend étudier le potentiel de ces séquences virales non infectieuses pour l’inhibition partielle ou totale de la réplication de plusieurs virus pathogènes et, à terme, pour le développement de traitements antiviraux de nouvelle génération.

Téléchargez le communiqué en PDF

 

Partager :