Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-02 
Journée Mondiale contre le cancer du sein triple négatif

JOURNEE MONDIALE CONTRE LE CANCER DU SEIN TRIPLE NEGATIF - GILEAD MET EN LUMIERE CE CANCER AGRESSIF QUI TOUCHE DES FEMMES EN MOYENNE PLUS JEUNES QUE DANS LES AUTRES TYPES DE CANCER DU SEIN

– 9 000 femmes sont diagnostiquées d’un cancer du sein triple négatif chaque année en France
– La médiane d’âge au diagnostic est de 53 ans, soit 10 ans plus tôt que pour les autres types de cancers du sein

A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer du sein triple négatif, du 3 mars prochain, Gilead Sciences France souhaite mettre en lumière cette forme de cancer plus rare que les autres types cancers du sein, et qui reste trop peu connu malgré la nécessité d’un diagnostic et d’une prise en charge précoces en raison de son caractère agressif et de sa progression rapide. Le cancer du sein triple négatif est un cancer du sein qui se caractérise par l’absence de 3 marqueurs particuliers à la surface des cellules cancéreuses: les récepteurs aux œstrogènes, les récepteurs à la progestérone et les récepteurs 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER 2). Ce type de cancer a la particularité d’être agressif et de progression rapide. Si 60 % des femmes atteintes de ce cancer et diagnostiquées précocement peuvent en guérir, cette maladie est toutefois considérée comme un cancer de mauvais pronostic, avec une plus forte probabilité de récurrences et de métastases que les autres types de cancer du sein. Plus d’un tiers des patientes développeront des métastases. Au stade métastatique, la survie à 5 ans est inférieure à 20 %.

Environ 15 % des cancers du sein sont des cancers triple négatifs, et environ 9 000 femmes sont diagnostiquées chaque année en France de ce type de cancer. Le cancer du sein triple négatif touche des femmes en moyenne plus jeunes que dans les autres types de cancers du sein. Ainsi la médiane d’âge au diagnostic est de 53 ans, soit 10 ans plus tôt que pour les autres types de cancers du sein.  Les patientes ne sont dès lors pas toujours concernées par la stratégie de dépistage organisé et le diagnostic est souvent fait de manière fortuite, à un stade tardif.

Communiqué en PDF

 

Partager :