Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-08 
Cellprothera reprend ses essais cliniques

Après une année 2021 intense, Cellprothera continue sa forte dynamique en ce début d’année :
•    Les essais cliniques ont redémarré après plusieurs semaines d’arrêt en raison du COVID-19,
•    De nouveaux CHU en France et en GB et de nouveaux patients ont rejoint les essais cliniques[PL1] .
•    Le Directeur du Grand Défi Biomédicaments, le Président de France BIOTECH, et le représentant de BPI France se sont rendus dans les locaux de la biotech la semaine passée illustrant l’intérêt grandissant des institutions nationales pour la solution développée.
Pour rappel, le but de Cellprothera est de réparer les cœurs endommagés par un infarctus sévère du myocarde grâce à l’injection de cellules souches « autologues ». Une alternative à la greffe unique au monde portée par une biotech Française.
Désormais la solution Cellprothera est testée dans 10 CHU en France et 4 centres en Angleterre.
 
Le patient est son propre médicament
« L’objectif de cette solution est de permettre aux patients d’éviter le développement d’une insuffisance cardiaque chronique pouvant impacter leur qualité de vie » explique Matthieu de Kalbermatten, Président de CellProthera, la biotech à l’origine de cette solution.
« Les essais que nous menons permettent d’éviter de multiples hospitalisations, un traitement médicamenteux à vie et dans des cas plus sévères une greffe cardiaque. Grâce à cette solution, le patient devient son propre médicament puisque ses propres cellules souches sont prélevées dans son sang. Aucun rejet n’est possible et le corps se soigne alors de lui-même ».
A ce jour, 25 patients participent aux recherches.
Depuis le début de l’année des nouveaux patients ont rejoint les essais cliniques aux CHU de Toulouse et de Montpellier
 
L’objectif est que 44 patients aient intégré l’étude d’ici-là fin de l’année.
 
Une solution unique aux nombreux avantages
La solution de CellProthera permet de regénérer des tissus cardiaques endommagés par un infarctus grâce à l’injection d’un biomédicament constitué de cellules souches récupérées dans le sang. Ces dernières sont traitées in-vitro selon un procédé de fabrication propriétaire et au moyen d’un automate dédié.
C’est un traitement dit « autologue », qui exclut le phénomène de rejet, étant donné que les cellules souches viennent directement du patient.  

Les avantages pour le patient :
•    Améliore durablement la fonction cardiaque et par conséquent la qualité et l’espérance de vie du patient
•    Evite un traitement médicamenteux lourd lié à l’insuffisance cardiaque
•    Nécessite une seule et unique injection
•    Représente dans certains cas une alternative efficace de substitution à la transplantation cardiaque
•    Diminue la mortalité
•    Elimine le risque de rejet du greffon grâce au biomédicament à base des propres cellules souches du patient
 
Les avantages pour le système de santé :
•    Réduit significativement les coûts de prise en charge des patients
•    Réduit les coûts liés aux traitements médicamenteux
•    Réduit les coûts inhérents aux :
– traitements existants (chirurgical, transplantation…)
– hospitalisations multiples
 
Une biotech reconnue et estimée par le Grand Défi Biomédicament, France Biotech et BPI France
Illustrant la dynamique actuelle de l’entreprise, Le Directeur du Grand Défi Biomédicaments Emmanuel DEQUIER ainsi que Franck MOUTHON le Président de France BIOTECH, et le représentant de BPI France, Jérôme ERHARDT ont tenu à venir voir la solution développée par la biotech Mulhousienne.
Ces derniers ont ainsi pu constater le positionnement prometteur de CellProthera parmi les biotechs françaises qui non seulement poursuit son développement clinique dans diverses indications de biothérapies mais également a réussi à concevoir une plateforme technologique unique permettant la future industrialisation de sa bioproduction.
 
« J’ai été impressionné par le niveau de maturité de l’équipement qui m’a été présenté et qui est déjà opérationnel dans les essais cliniques.  Cellprothera et ses partenaires français sont un exemple concret de la capacité d’innovation et de collaboration qui contribuent à la reconquête de position de leader de la France dans la bioproduction » - Emmanuel DEQUIER, Directeur du Grand Défi Biomédicaments.
« En tant que président de France Biotech, j’ai été ravi de découvrir les avancées réalisées par Cell Prothera. Cette biotech a su anticiper les besoins de bioproduction dans la thérapie cellulaire autologue, en s’appuyant très tôt sur l’expertise de partenaires industriels, qui ont conjointement développé une plateforme unique et déployable à l’international. » - Franck Mouthon, Président de france Biotech.
 
« CellProthera est très honoré d’avoir pu recevoir le Directeur du Grand Defi Biomedicaments  Emmanuel DEQUIER , Franck Mouthon Pdt de France Biotech, en compagnie de Jérôme Erhardt ,représentant de BPI France et de nos partenaires historiques  Raoul WEIL Pdt de Streb&Weil, de Luc RENOUIL  et Karine BIZET de Bertin Technologies. Cette visite est une reconnaissance forte des instances nationales pour CellProthera et la région Grand Est pour sa capacité d’innover dans des technologies de pointe telles que les biothérapies » - Matthieu de KALBERMATTEN, Président de Cellprothera.

A propos de Cellprothera :
Start-up de biotechnologie médicale, Cellprothera, basée à Mulhouse réalise en ce moment des essais cliniques en France, au Royaume Uni sur des patients qui ont déjà fait un infarctus du myocarde lourd. Cellprothera développe un concept thérapeutique unique au monde de réparation tissulaire du myocarde après un infarctus sévère qui repose sur la régénération du muscle cardiaque à partir de cellules souches sanguines autologues. Cette thérapie représente dans certains cas une alternative efficace à la transplantation cardiaque.
Pour plus d’information : www.cellprothera.com/fr/

 

 

Partager :