Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-14 
ABIVAX annonce les résultats prometteurs de l'étude de maintenance de phase 2a d'ABX464 dans la polyarthrite rhumatoïde après un an de traitement.

Parmi les 40 patients inclus dans cette étude de maintenance avec ABX464, 23 patients ont terminé la première année de traitement, et ont tous atteint au moins une réponse ACR201 , avec 19 et 12 patients ayant respectivement atteint une réponse ACR50 et ACR70 Le profil de tolérance (50 mg d’ABX464 une fois par jour + MTX) s’est montré favorable et en cohérence avec ce qui a été observé dans les précédents essais cliniques Les résultats des études d’induction et de maintenance entérinent la poursuite du développement clinique d’ABX464 dans la polyarthrite rhumatoïde et potentiellement dans d’autres indications rhumatologiques Les données générées lors des études d’induction et de maintenance dans la rectocolite hémorragique et dans la polyarthrite rhumatoïde renforcent le potentiel d’ABX464 de couvrir un large éventail de maladies inflammatoires chroniques Dans les pays du G7, le marché de la rectocolite hémorragique, de la maladie de Crohn et de la polyarthrite rhumatoïde devrait atteindre environ 50 milliards de dollars en 2026.

Abivax SA (Euronext Paris : FR0012333284 – ABVX), société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, annonce aujourd’hui les résultats prometteurs de son étude de maintenance de phase 2a dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) après un an de traitement continu avec 50 mg d’ABX464 une fois par jour.

Prof. Paul Emery, M.D., FMedSci, Versus Arthritis Professeur de Rhumatologie, Directeur du Centre de Recherche Biomédicale sur la médecine musculosquelettique, Hôpital Universitaire de Leeds, Institut de Leeds pour la médicine rhumatismale et musculosquelettique, Royaume-Uni, déclare : « Les taux élevés de maintien de la réponse observés chez les patients dans cette étude de phase 2a conduite avec ABX464 dans la polyarthrite rhumatoïde se révèlent très prometteurs, particulièrement pour les réponses ACR50 et ACR70. La molécule a également démontré un bon profil de tolérance et aucune infection sérieuse n’a été rapportée. Avec son nouveau mécanisme d’action et son profil clinique différencié, ABX464 a le potentiel de prendre une place importante dans la future gestion des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. »

Prof. William Robinson, M.D., Ph.D., Chef de Division d’Immunologie et Rhumatologie à l’Université de Stanford, États-Unis, ajoute : « Les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde, se trouvent souvent dans l’incapacité à trouver un traitement adéquat avec une efficacité durable. Les données de l’étude de maintenance sont très encourageantes et démontrent le potentiel d’ABX464 à devenir une thérapie bien tolérée et efficace à long-terme dans la polyarthrite rhumatoïde, même chez les patients présentant une réponse insuffisante aux traitements actuellement disponibles. »

Communiqué en PDF

 

Partager :