Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-14 
Substances chimiques dans les textiles et articles chaussants : pour une réglementation plus protectrice

Les vêtements et les chaussures contiennent de nombreuses substances chimiques. Si certaines de ces substances sont déjà encadrées, d’autres restent encore à identifier ou à réglementer. Sur la base des résultats de l’étude qu’elle a menée, l’Agence a proposé au niveau européen une restriction pour plus de 1000 substances en vue de renforcer la sécurité des consommateurs.

On retrouve des dizaines voire des centaines de substances chimiques dans les vêtements et chaussures que nous portons. Certaines substances chimiques, comme les colorants, sont utilisées volontairement au moment de la fabrication. D’autres sont des résidus ou des impuretés, présents en plus ou moins grande concentration. La réglementation européenne actuelle encadre 12 substances chimiques ou familles de substances connues pour être des allergisants cutanés, à l’image du chrome VI ou du nickel.
Entre 2016 et 2018, l’Anses a conduit une recherche biomédicale dont l’objectif était d’identifier les substances chimiques responsables d’allergies cutanées chez 50 patients, suite à une suspicion par un dermato-allergologue. Deux laboratoires confirmaient ensuite la présence de ces substances par des analyses des vêtements ou des chaussures que les patients avaient portés.

Communiqué de presse

 

Partager :