Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-03-18 
Transgene confirme le potentiel de ses deux plateformes innovantes et attend des résultats cliniques significatifs en 2022

  • ­    TG4050 (myvac®) : Premiers résultats positifs dans les deux essais de Phase I. Données supplémentaires communiquées au congrès de l’AACR en avril 2022.
  • ­    TG4001 : Premier patient de l’essai de Phase II inclus en juin 2021. Recrutement actif des patients en Europe et initiation de l’essai aux États-Unis. Analyse intermédiaire prévue en T4 2022.
  • ­    BT-001 (Invir.IO™) : Autorisation de l’essai de Phase I/IIa aux États-Unis, poursuite de l’inclusion en Europe. Prochain point sur l’essai clinique au T2 2022.
  • ­    TG6002 : Preuve de concept de l’administration par voie intraveineuse d’un virus oncolytique présentée lors de congrès majeurs en 2021. Fin Phase I prévue en mi-2022.
  • ­    Collaboration AstraZeneca (Invir.IO™) : Exercice d’une première option de licence en 2021 pour un virus oncolytique. Poursuite des travaux de R&D sur les autres candidats.
  • ­    49,6 millions d’euros de trésorerie disponible au 31 décembre 2021 donnant une visibilité financière jusqu’à fin 2023.

 

Transgene (Euronext Paris : TNG), société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, publie ses résultats financiers pour l’exercice 2021 et fait un point sur son portefeuille de produits.
Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene commente : « Voici plus d’un an que j’ai rejoint Transgene en tant que Président-Directeur général et je suis aujourd’hui fier d’avoir vécu une année 2021 aussi riche en succès pour la Société.

Transgene a franchi de nombreuses étapes importantes en 2021. Nous avons ainsi partagé les premières données positives des deux essais de Phase I avec TG4050, notre vaccin thérapeutique individualisé issu de notre plateforme myvac®. L’immunogénicité du vaccin ainsi que des premiers signes d’activité clinique ont été observés. Nous devrions être en mesure de confirmer ces résultats et fournir des données plus approfondies lors d’importants congrès scientifiques en 2022. L’étude de Phase II avec TG4001, notre vaccin thérapeutique contre les cancers HPV-positifs, a démarré en 2021 avec un premier patient inclus en juin et se poursuit à un rythme soutenu. Les résultats d’une analyse intermédiaire, comprenant jusqu’à 50 patients, seront communiqués au quatrième trimestre 2022. Avec nos virus oncolytiques, l’accélération s’est également poursuivie avec le premier patient inclus dans l’étude de Phase I/IIa évaluant BT-001, le premier oncolytique issu de notre plateforme Invir.IO™. Nous avons également présenté les premières données de Phase I avec TG6002 au cours de deux congrès majeurs en 2021 : l’AACR et l’ESMO. Ces résultats confirment la faisabilité de l’administration par voie intraveineuse de ce virus oncolytique. Ces observations suggèrent une utilisation significativement étendue de ces thérapies en oncologie, élargissant le potentiel de marché de nos virus oncolytiques.
Notre savoir-faire et notre expertise sur notre plateforme Invir.IO™ ont été reconnus par la première levée d’option fin 2021 par AstraZeneca pour un virus oncolytique, entrainant un paiement initial de 8 millions de dollars américains. Cette collaboration se poursuit, dans le cadre de l’accord prévoyant le développement d’autres candidats potentiels par Transgene.
Suite au succès en juin 2021 de l’augmentation de capital par placement privé pour un montant de 34,1 millions d’euros, et la nouvelle cession de titres de Tasly BioPharmaceuticals en septembre 2021, pour 17,4 millions d’euros, Transgene possède une visibilité financière jusqu’à fin 2023. Grâce à cela, nous serons en mesure de poursuivre la mission de Transgene : créer de la valeur en développant de nouvelles thérapies innovantes contre le cancer. »

Communiqué complet en PDF

 

Partager :