Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-04-21 
ABIONYX Pharma annonce des résultats intermédiaires positifs dans l'essai clinique de phase 2a évaluant CER-001 dans le traitement des patients atteints de septicémie à haut risque de développer une lésion rénale aiguë

•    Inversion rapide de de la cascade cytokinique chez les patients septiques
•    Amélioration rapide des biomarqueurs de l'inflammation, y compris de la leucocytose, par rapport au traitement standard
•    Aucun effet secondaire grave lié au traitement

ABIONYX Pharma, (FR0012616852 – ABNX – éligible PEA PME), société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, présente aujourd'hui des résultats intermédiaires positifs dans l'essai clinique de phase 2a évaluant CER-001 dans le traitement des patients atteints de septicémie à haut risque de développer une lésion rénale aiguë.
 
L'étude RACERS vise à inclure 20 patients atteints de septicémie à bactéries Gram-négatives qui présentent un haut risque de lésion rénale aiguë en raison de niveaux élevés d'activité endotoxinique et du déclin de la fonction d'un ou de plusieurs organes. La réalisation de l'étude a été retardée depuis le recrutement du premier patient de l'étude en juin 2021en raison de la pandémie de COVID, qui a limité la disponibilité des lits en soins intensifs et du personnel médical pour les patients non-COVID.  À ce jour, treize patients ont été enrôlés et sept restent à recruter. Un examen intermédiaire des dix premiers patients ayant terminé l'étude a été effectué.

Par rapport au traitement standard, CER-001 a rapidement amélioré les biomarqueurs de l'inflammation, y compris de la leucocytose, ainsi que de la dysfonction endothéliale, empêchant le déclin des patients septiques vers une lésion rénale aiguë.   Le traitement par CER-001 a été bien toléré à toutes les doses administrées (5, 10 et 20 mg/kg, deux fois par jour). Aucun effet secondaire sévère lié au traitement n'a été observé dans cette population de patients gravement malades.

Téléchargez le communiqué de presse complet en PDF

 

Partager :