Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-05-11 
Bloquer les capteurs de spike pour contrer le covid

•    C’est une première mondiale très prometteuse ! Des scientifiques UCLouvain sont parvenus à identifier la clé qui permet au virus du covid de s’attaquer aux cellules
•    Mieux, ils sont aussi parvenus à fermer la serrure histoire de bloquer le virus et éviter son interaction avec la cellule, en clair, à empêcher l’infection
•    Cette découverte, publiée dans Nature Communications, suscite un immense espoir : celui de mettre au point un antiviral, sous forme d’aérosol, qui permettrait d’éradiquer le virus en cas d’infection ou de contact à haut risque !

 

Malgré l’efficacité des campagnes de vaccination partout à travers le monde, la menace que représente la COVID-19 n’est pas encore totalement éloignée. Premièrement, nous ne sommes pas à l’abri de l’apparition d’un nouveau variant du SARS-CoV-2 contre lequel les vaccins actuels ne seraient pas efficaces. Ensuite, l’efficacité des vaccins sur le long terme reste inconnue. Enfin, des cas d’infection aigue sont toujours rapportés. Or, à ce jour, aucun traitement efficace n’existe.

Afin de développer un antiviral empêchant l’infection, il est d’abord nécessaire de comprendre les mécanismes précis (au niveau moléculaire) utilisés par le virus pour infecter une cellule. C’est la tâche à laquelle s’attèle depuis 2 ans l’équipe de David Alsteens, chercheur à l’Institut des sciences et technologies biomoléculaires de l’UCLouvain. Dans une étude publiée dans Nature Communications, ils ont investigué l’interaction entre les acides sialiques (AS), sortes de résidus de sucre présents à la surface des cellules, et la protéine spike (S) du SARS-CoV-2 (à l’aide de la microscopie à force atomique). L’objectif ? Elucider son rôle dans le processus d’infection.

 

Communiqué de presse

 

Partager :