Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-05-17 
GeNeuro a reçu l'autorisation de l'Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab chez les patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

•    Utilisation du temelimab de GeNeuro dans le cadre de la première approche de médecine personnalisée dans les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID
•    Etude basée sur les biomarqueurs pour détecter la présence de la protéine pathogène W-ENV et la neutraliser avec temelimab
•    GeNeuro a précédemment reçu une subvention de 6,4 millions d'euros de l'Office fédéral suisse de la santé publique (OFSP) pour cofinancer cet essai clinique

GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO), société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), annonce aujourd'hui qu'elle a reçu l'autorisation de l'Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

L'étude GNC-501, intitulée « Temelimab as a Disease Modifying Therapy in Patients with Neurological, Neuropsychological, and Psychiatric (=Neuropsychiatric) Symptoms in Post-COVID-19 or Post-Acute Sequelae of COVID-19 (PASC) Syndrome », impliquera le recrutement de 200 patients issus de centres d'études suisses et européens et souffrant de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID. Dans le cadre de cette étude basée sur des biomarqueurs, seuls les patients également testés positifs pour la protéine pathogène W-ENV seront recrutés dans le but de réduire leurs conditions invalidantes.

Communiqué de presse en PDF

 

Partager :