Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-01 
Roche développe des tests PCR de détection du virus de la variole simienne

•    Roche et sa filiale TIB Molbiol ont mis au point trois kits LightMix® Modular Virus pour la détection du virus de la variole simienne, également appelée variole du singe
•    Plusieurs foyers de propagation du virus de la variole simienne ont été rapportés dans des pays où ce virus n'est pas endémique et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’attend à une augmentation des cas identifiés alors que la surveillance se renforce
•    Ces nouveaux kits destinés à la recherche peuvent contribuer au suivi de la propagation du virus et à l’évaluation de l’efficacité des traitements, des vaccins et des mesures prises en matière de santé publique


Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) et sa filiale TIB Molbiol ont développé trois kits LightMix® Modular Virus en réponse aux cas d’infection par le virus de la variole simienne qui ont récemment suscité des inquiétudes. Plusieurs foyers de propagation de la variole simienne ont été rapportés au cours des deux dernières semaines dans différents pays européens et en Amérique du Nord, des régions dans lesquelles cette affection n’est pas courante.

«Roche a très rapidement développé une nouvelle série de tests pour la détection du virus de la variole simienne et le suivi de sa propagation, a déclaré Thomas Schinecker, CEO de Roche Diagnostics. Les outils de diagnostic sont essentiels pour relever les nouveaux défis en matière de santé publique, car ils contribuent aux mesures mises en place, notamment le traçage des chaînes de transmission et les stratégies thérapeutiques.»

Le premier kit LightMix Modular Virus détecte les orthopoxvirus, dont les virus de la variole simienne – sous-types, ou clades, d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Le second kit détecte spécifiquement les virus de la variole simienne (clades d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale). Pour les chercheurs souhaitant obtenir ces deux résultats à la fois, un troisième kit est disponible: il détecte les orthopoxvirus tout en précisant si un virus de la variole simienne est présent ou non (clades d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale).

Ces kits de test sont disponibles à des fins de recherche dans la plupart des pays du monde.

A propos des kits LightMix® Modular Orthopox / Monkeypox Virus
Les kits LightMix® Modular Orthopox /Monkeypox Virus permettent la détection des orthopoxvirus, dont le virus de la variole simienne, grâce à la technologie de la PCR quantitative (qPCR). Les échantillons doivent être préparés à l’aide d’une méthode d’extraction des acides nucléiques établie. L’analyse est ensuite réalisée sur un LightCycler® 480 II ou un cobas z 480. Les kits, les réactifs et les analyseurs peuvent être obtenus auprès de la plupart des filiales Roche Diagnostics.

A propos du virus
Le virus de la variole simienne a été détecté pour la première fois en 1958 sur des singes de laboratoire. Il est transmis à l’humain par des animaux sauvages, tels que des rongeurs, ou d’humain à humain. En moyenne, quelques milliers de cas sont rapportés chaque année en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Un nombre limité de cas ont également été rapportés en dehors du continent africain, en lien avec des voyageurs venant d’Afrique ou avec des animaux infectés transportés hors d’Afrique. Des traitements et des vaccins contre la variole sont disponibles et sont jugés utiles pour limiter la propagation de la variole simienne.1

A propos de Roche
Fondée en 1896 à Bâle, Suisse, Roche compte parmi les tout premiers fabricants industriels de médicaments de marque. Elle s’est hissée au rang de plus grande entreprise de biotechnologie au monde et est par ailleurs le numéro un mondial du diagnostic in vitro. Visant l’excellence scientifique, Roche a pour ambition de découvrir et de développer des médicaments et des diagnostics permettant d’améliorer la qualité de vie des patients et de sauver des vies dans le monde entier. Elle est à l’avant-garde de la médecine personnalisée et entend renforcer sa contribution en continuant à faire évoluer la prise en charge des patients. Afin d’apporter à chacun les meilleurs soins, Roche coopère avec de nombreux partenaires et conjugue ses compétences au sein des divisions Diagnostics et Pharma avec des données issues de la pratique clinique.
Reconnue pour sa volonté d’adopter une vision à long terme dans tout ce qu’elle entreprend, Roche a été désignée pour la treizième année consécutive comme l’une des entreprises les plus durables de l’industrie pharmaceutique dans le cadre des Dow Jones Sustainability Indices. Cette distinction souligne aussi ses efforts pour améliorer l’accès aux soins de santé, en collaboration avec des partenaires locaux dans tous les pays où elle est implantée.
Genentech, aux Etats-Unis, appartient entièrement au groupe Roche, qui est par ailleurs l’actionnaire majoritaire de Chugai Pharmaceutical, Japon.
Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.roche.com
Tous les noms de marque mentionnés sont protégés par la loi.

Annotations
[1] Kozlov, M., Monkeypox goes global: why scientists are on alert. May 2022. Disponible sur: https://www.nature.com/articles/d41586-022-01421-8. Consultation le 23 mai 2022.

 

Partager :