Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-02 
Minoryx lève 51 M€ pour soutenir la demande d’autorisation de commercialisation et les préparatifs pour le lancement de sa thérapie dans l’Adrénoleucodystrophie liée à l’X

•    Les fonds levés serviront à soutenir le processus d'examen de l'autorisation de mise sur le marché de la leriglitazone pour le traitement des patients masculins atteints d'AMN et les préparatifs de lancement en Europe, ainsi que les activités requises pour l’approbation aux États-Unis.
•    Cette levée de fonds permettra par ailleurs de financer les activités d'extension d’utilisation et de traitement à l'ensemble de la population souffrant de X-ALD.
•    Un tour de table de série C mené conjointement par Columbus Venture Partners et Caixa Capital Risc, et fortement soutenu par le CDTI Innvierte, Fund+, Ysios Capital et d'autres investisseurs historiques de Minoryx.

Minoryx Therapeutics, société de biotechnologie en phase 3 spécialisée dans le développement de traitements pour les troubles orphelins du système nerveux central (SNC), annonce aujourd'hui la conclusion d’un financement de 51 millions d'euros comprenant un financement par actions de série C et une dette bancaire complémentaire.

Les fonds ainsi levés seront utilisés pour le financement de la demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) et les préparatifs de lancement de son candidat médicament, la leriglitazone, pour le traitement des patients adultes masculins atteints de X-ALD et souffrant d’adrénomyéloneuropathie (AMN) en Europe. Minoryx entend également utiliser ces fonds pour l'approbation de la leriglitazone aux États-Unis dans la même indication. La société mène actuellement des discussions avec la FDA pour définir les prochaines étapes du processus d'approbation aux Etats-Unis. Enfin, les produits de ce financement permettront de poursuivre le développement de la leriglitazone chez les patients pédiatriques atteints d'ALD cérébrale (cALD) ainsi que l'extension du label aux femmes atteintes de X-ALD.

Téléchargez le communiqué en PDF

 

Partager :