Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-16 
Première médicale dans les leucémies aiguës

La découverte d’un anticorps monoclonal armé permet la destruction des cellules cancéreuses
 

L’Institut Paoli-Calmettes lance la phase 1 d’un nouveau traitement par un anticorps "armé" chez l’homme. Développé par la biotech française Inatherys issue de la recherche académique, en étroite collaboration avec l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le nouveau traitement fait l’objet d’une étude clinique, INA03, dont l’IPC est promoteur.

L’étude INA03 dans les leucémies aiguës est une première mondiale.

 
INA03 est un anticorps immuno-conjugué (ou ADC pour Antibody Drug Conjugate) innovant qui se fixe sur un récepteur (CD71) fortement exprimé sur les cellules hautement prolifératives comme les cellules cancéreuses. Une toxine qui bloque les cellules en pleine division a été ajoutée à cet anticorps, lui permettant de détruire les cellules cancéreuses sur lesquelles il se fixe de façon ciblée.

La promotion de l’étude, c’est-à-dire la responsabilité de la conception et de la conduite de l’essai thérapeutique, est assurée par l’Institut Paoli-Calmettes, ce qui souligne l’innovation et l’engagement des centres académiques français à proposer de nouvelles approches pour les patients en phase avancée de leur maladie et sans alternative thérapeutique. Les résultats préliminaires de cette nouvelle stratégie d’immunothérapie sont encourageants. Aucune toxicité n’a été observée jusqu’à présent. L’escalade de dose protocolaire se poursuit afin de déterminer la dose optimale qui sera utilisée lors des prochains essais cliniques.

"Après plus de quinze années de recherche fondamentale portant sur l'étude du développement des cellules cancéreuses, nous avons mis en évidence leurs dépendances énergétiques en Fer. Nous avons utilisé ce récepteur pour introduire de façon ciblée via notre anticorps monoclonal, une toxine qui bloque la prolifération des cellules tumorales et induit leur destruction. Nous sommes extrêmement enthousiastes des conditions de la collaboration avec l'IPC dans cette première étude clinique avec notre anticorps immuno-conjugué "first-in-class" chez des patients souffrant de leucémies aiguës réfractaires aux traitements habituels" déclare le Dr Pierre Launay co-fondateur et CEO d'Inatherys.  

Communiqué en PDF

 

Partager :