Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-27 
Keensight Capital investit dans Lisam Systems pour accélérer son développement dans le domaine des logiciels de gestion de la conformité

Keensight Capital, l'un des principaux fonds de capital-investissement dédiés aux investissements paneuropéens de Growth Buyout[1], a investi dans Lisam Systems (la « Société »), l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions logicielles et de services de gestion de la conformité en matière d'Environnement, d’Hygiène et de Sécurité (« EH&S »), présent dans plus de 20 pays.


Basé en Belgique, Lisam Systems est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions et de services logiciels de gestion de la conformité en matière d'Environnement, d’Hygiène et de Sécurité (« EH&S »). La Société compte plus de 2 000 clients actifs dans de nombreux secteurs à travers le monde, notamment les produits chimiques, les détergents, les peintures et les revêtements, les gaz industriels et spéciaux, ainsi que les parfums.

Lisam offre une large gamme de solutions logicielles essentielles au bon déroulement des activités de ses clients, dont notamment une suite logicielle permettant de créer, gérer et distribuer des Fiches de Données de Sécurité conformes au SGH[2] pour les produits chimiques, et ce dans plus de 55 langues. La Société fournit, par ailleurs, d'autres services tels que l'installation et le déploiement de ses logiciels, la personnalisation d'applications et le conseil en matière de réglementation.

Lisam Systems compte actuellement plus de 230 employés dans le monde, répartis dans 24 bureaux régionaux au travers de plus de 20 pays en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Océanie. La Société a connu une croissance annuelle d'environ 25 % au cours des trois dernières années et devrait générer un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros en 2022, 70 % de celui-ci étant récurrent car provenant de la vente de logiciels SaaS.

Communiqué en PDF

 

Partager :