Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-28 
Université de Corse / Laboratoire Stella Mare - Inauguration d'une nouvelle Unité à la mer

Le Laboratoire Stella Mare (Université de Corse / CNRS) inaugurera sa nouvelle unité à la mer jeudi 23 juin 2022 à 17h30, Quai des pêcheurs, Vieux port de Bastia, en présence de Dominique Federici, Président de l’Université de Corse, et Antoine Aiello, Directeur du laboratoire Stella Mare.
Les équipes de Stella Mare réalisent en moyenne entre 150 et 200 jours de missions en mer chaque année sur tout le pourtour de l’ile. Ces opérations consistent majoritairement en des suivis biologiques, prospections, relevés, prélèvements, relâchés d’espèces marines, installations et désinstallations de matériels spécifiques.
Les avancées scientifiques obtenues sur les programmes de recherche à Stella Mare impliquent des interventions en mer de plus en plus importantes et de nature différente : mise en place de structure sous-marine, travaux scientifiques, restauration à grande échelle.
L’ensemble de ces travaux était jusqu’à ce jour réalisé à partir de deux unités semi-rigides de 7,80 et 5,50m.
La nouvelle unité, de 12 m, offre la possibilité d’effectuer des missions longues durées et d’étendre le périmètre d’intervention (unité en catégorie de navigation hauturière). Elle dispose d’une station de gonflage à bord, ce qui augmente la capacité de plongée et diminue considérablement la quantité de matériel embarquée. Elle est également équipée d’un groupe électrogène et d’un équipement hydraulique qui permettent l’utilisation d’outils, d’instruments de mesures et d’analyses à bord.
Cette nouvelle unité à la mer dispose d’une capacité de charge importante. Elle permettra de transporter plus d’espèces marines en viviers, que cela soit dans le cadre de missions de prélèvement en mer ou d’opérations de relâchés. Elle est équipée d’une grue de levage embarquée, qui facilite le chargement et le déchargement à quai. Ces équipements permettront de réduire les temps de manipulation et les nombre de transferts, et par conséquent de contribuer au bien-être des espèces manipulées.
L’unité sera équipée d’un laboratoire embarqué, qui permettra le traitement et le conditionnement immédiat des échantillons prélevés sur le terrain. De plus, la surface du pont permettra la réalisation de différents travaux scientifiques (tagging, tri, biopsie, etc.) et l’utilisation d’instruments scientifiques spécifiques à bord (filet à neuston, sonar, sondeur 3D, ROV, etc.).
 
TYPOLOGIE GÉNÉRALE DE L’EMBARCATION
 
•    Navire 11,99 m
•    Construction aluminium
•    Equipements de levage (grue + cabestan)
•    Sorties hydrauliques
•    Capacité de charge en pontée 5.3 tonnes
•    Pont arrière plat et dégagé
•    Equipement de gonflage plongée
•    Portique arrière de plongée
•    Groupe électrogène
 
Communiqué de presse en PDF
 
________________________________________
A propos de la plateforme Stella Mare (Università di Corsica - CNRS)
En associant les chercheurs et les professionnels de la mer pour une gestion durable des ressources halieutiques, les programmes de recherche de la plateforme innovent dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture à l'échelle de l'Europe. Au sein d’un pôle technologique avant-gardiste de 1600 m2 de laboratoires, d'écloseries et de salles d'études, l’équipe de Stella Mare composée d’une cinquantaine d’ingénieurs, techniciens, enseignants-chercheurs et informaticiens, mène des études approfondies qui consistent notamment à évaluer les stocks, à analyser les interactions au sein de l’écosystème et à maîtriser les processus de reproduction et d’élevage de différentes espèces locales. Leur credo : favoriser une pêche éco-responsable et une aquaculture durable, valoriser et diversifier les productions sur des espèces issues du littoral corse, gérer les ressources naturelles en vue d'une exploitation raisonnée.
Des travaux spécifiques ont ainsi permis la maîtrise de la reproduction de l’oursin violet, de l’huître plate, du homard, du denti et d’espèces menacées de disparition comme le corb. D’autres travaux sont actuellement menés, notamment sur la patelle géante, dont la Corse demeure l'un des derniers gisements au monde. Les avancées concrètes obtenues par Stella Mare positionne la Corse comme une région pilote en Europe dans le domaine de l'écologie marine : depuis 2019, le professeur Antoine Aiello, directeur de la Plateforme Stella Mare (Université de Corse/CNRS), est expert auprès du Comité économique et social européen (CESE) dans le cadre des travaux menés sur la bioéconomie bleue. Il est également lauréat national de la médaille de l’innovation du CNRS pour l’année 2021.

 

Partager :