Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-06-29 
[VIH] Avis favorable du CHMP pour le Lénacapavir pour le traitement des patients infectés par un VIH multirésistant

  • Cette recommandation s'appuie sur les données à la semaine 26 de l'essai CAPELLA montrant que l'administration de lénacapavir deux fois par an permet d'obtenir de forts taux de contrôle virologique chez des personnes infectées par le VIH et lourdement prétraitées.
  • S’il est autorisé, le lénacapavir pourrait constituer une nouvelle option de traitement, administrable tous les six mois, pour les personnes dont les options thérapeutiques sont limitées.

Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) annonce aujourd'hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable quant à l’utilisation du lénacapavir en association avec un ou plusieurs autres antirétroviraux pour le traitement des adultes ayant une infection à VIH-1 multirésistante aux médicaments pour lesquels il est autrement impossible d’établir un schéma de traitement antirétroviral suppressif. L'avis favorable du CHMP est une recommandation scientifique destinée à la Commission Européenne (CE) pour accorder l'autorisation de mise sur le marché en Europe. Cet avis sera examiné par la CE, qui est l'organisme ayant autorité pour autoriser les médicaments dans les 27 États membres de l'Union Européenne ainsi qu'en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. La décision finale de la Commission Européenne est attendue d’ici la fin de l'année.

« Les options thérapeutiques sont très limitées pour les personnes vivant avec le VIH dont le virus n'est plus contrôlé efficacement par leur traitement habituel. Cet avis favorable du CHMP sur le lénacapavir représente une étape importante, qui nous encourage dans le développement d’une possible nouvelle option thérapeutique pour les personnes vivant avec un VIH multirésistant », a déclaré Jared Baeten, MD, PhD, Vice-Président, HIV Clinical Development, Gilead Sciences. « Nous attendons la décision finale de la Commission Européenne, et le potentiel pour lénacapavir de contribuer à combler un besoin majeur non satisfait pour les personnes vivant avec le VIH qui ont des antécédents thérapeutiques complexes. »

Communiqué complet en PDF

 

Partager :