Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-08-23 
Activité antivirale in vitro de Veklury® (remdesivir) maintenue contre les sous-variants d'Omicron, y compris BA.4 et BA.5

Gilead a conduit des analyses in vitro de l'activité de Veklury® (remdesivir) contre les sous-variants d'Omicron BA.2.12.1, BA.4 et BA.5, qui sont actuellement les variants circulant le plus. Les résultats confirment que Veklury conserve une activité antivirale contre tous les sous-variants d'Omicron analysés à ce jour. “Gilead évalue continuellement l'activité de Veklury contre les variants du SARS-CoV-2. Ces nouvelles données s'ajoutent aux preuves précédentes de l'activité antivirale durable de Veklury sur les variants connus qui ont émergé tout au long de la pandémie”, a déclaré Tomas Cihlar, Vice-Président Senior de la Recherche Virologique, Gilead Sciences.
“Le besoin de Veklury reste essentiel, surtout pour les patients à haut risque, alors que la pandémie continue d'évoluer, et ces données contribuent à soutenir la confiance que l'on peut avoir en ce traitement.” Aucun des variants connus du SARS-CoV-2 et des variants d'intérêt n'a présenté de changement génétique majeur qui pourrait altérer significativement l'ARN polymérase virale ciblée par Veklury.

En revanche, tous les variants identifiés présentent des mutations en différents endroits de la protéine spike du SARS-CoV-2, qui se trouve à la surface externe du virus. Veklury inhibe directement la réplication du virus à l'intérieur des cellules hôtes en ciblant l'ARN polymérase ARN-dépendante du SARS-CoV[1]2. À son entrée dans l'organisme, Veklury est transformé en son métabolite actif triphosphate, qui est ensuite incorporé dans l'ARN viral et bloque la réplication du virus dans les cellules infectées.

Communiqué en PDF

 

Partager :