Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-09-07 
Abivax publie les résultats de l’étude de phase 2b d’obefazimod (ABX464) dans la rectocolite hémorragique dans la revue scientifique « The Lancet Gastroenterology & Hepatology »

Résultats de l’étude d’induction et de l’étude de maintenance après 48 semaines de traitement avec obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) publiés dans la revue scientifique renommée à comité de lecture « Lancet Gastroenterology & Hepatology »
La communité scientifique valide la capacité d’obefazimod à soulager les symptômes des patients souffrant de RCH modérée à sévère à long terme de manière rapide et durable L’initiation du programme clinique global de phase 3 avec obefazimod dans le traitement de la RCH progresse comme prévu et l’inclusion du premier patient est prévue d’ici la fin du mois de septembre 2022

Abivax SA (Euronext Paris : FR0012333284 – ABVX), société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, annonce aujourd’hui la publication d’un article scientifique dans la plus importante revue internationale dans le domaine de la gastroentérologie et de l’hépatologie à comité de lecture « The Lancet Gastroenterology & Hepatology ». 1 L’article est intitulé « ABX464 (obefazimod) for moderate to severe active ulcerative colitis: a randomised, placebo controlled phase 2b induction trial and 48-week extension ».2 La publication souligne que les doses d’obefazimod testées au cours de cette étude d’induction (25 mg, 50 mg et 100 mg) ont significativement amélioré l’état des patients souffrant de RCH active, modérée à sévère, et cela comparé au groupe placebo. Cette amélioration a été mesurée par les modifications du Score de Mayo Modifié3 après 8 semaines de traitement. En outre, les données démontrent que les patients traités quotidiennement avec 50 mg d’obefazimod dans l’étude de maintenance ont par la suite atteint ou maintenu une réponse clinique, une rémission clinique, une amélioration endoscopique ou une rémission endoscopique à la semaine 48.

Communiqué complet en PDF

 

Partager :