Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-09-14 
Des données de phase III de dernière heure présentées au Congrès de l’EADV 2022 montrent que Dupixent® (dupilumab) améliore significativement les signes et symptômes du prurigo nodulaire

•    À 24 semaines, près de trois fois plus de patients traités par Dupixent ont présenté une diminution cliniquement significative de leurs démangeaisons et lésions cutanées, comparativement à ceux traités par placebo.
•    Il n’existe actuellement aucun médicament approuvé expressément pour le traitement du prurigo nodulaire ; la demande d’approbation aux États-Unis fait l’objet d’un examen prioritaire ; la demande d’approbation dans l’Union européenne est en cours d’examen.
•    Présentation de 22 abstracts consacrés à Dupixent au Congrès 2022 de l’Académie européenne de dermatologie et vénérologie (EADV, European Academy of Dermatology and Venereology) sur quatre maladies dermatologiques portant une signature inflammatoire de type 2.

 

Les résultats positifs détaillés de l’essai clinique PRIME de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé ont été présentés aujourd’hui dans le cadre d’une séance de dernière minute du Congrès 2022 de de l’Académie européenne de dermatologie et vénérologie (EADV, European Academy of Dermatology and Venereology). Ces données, tirées d’un de deux essais pivots consacrés au traitement du prurigo nodulaire, montrent que Dupixent a permis de réduire significativement les démangeaisons et lésions cutanées après 24 semaines de traitement.  

Au total, 22 abstracts scientifiques consacrés à Dupixent dans le traitement de la dermatite atopique dès l’âge de six mois et à ses utilisations expérimentales, comme l’urticaire chronique spontanée et la pemphigoïde bulleuse, en plus du prurigo nodulaire, seront présentés au Congrès 2022 de l’EADV.

Communiqué de presse

 

Partager :