Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-09-15 
PDC*line Pharma présente les premiers résultats de son essai clinique de phase I/II avec PDC*lung01 à l'ESMO 2022

Les résultats préliminaires de l’étude clinique évaluant PDC*lung01 en monothérapie, et à faible dose en association avec le pembrolizumab, montrent un profil de sécurité acceptable, une activité immunologique, et une réponse tumorale prometteuse dans le cancer du poumon non à petites cellules

L'association de PDC*lung01 à faible dose avec le pembrolizumab a permis d'obtenir un taux de réponses objectives et une survie sans progression à neuf mois de 66,7 %

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d'immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, annonce aujourd’hui les premiers résultats de l'essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, le candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de la société. Les données préliminaires ont été présentées aujourd'hui sous forme de poster au congrès de l’European Society for Medical Oncology (ESMO) 2022. Les résultats ont montré que PDC*lung01, en monothérapie et en association avec le pembrolizumab, montre un profil de sécurité acceptable, une activité immunologique, et une réponse tumorale prometteuse dans le CPNPC.

Les objectifs de cet essai de phase I/II (PDC-LUNG-101) sont d’évaluer la sécurité, la tolérabilité, l’immunogénicité et l’activité clinique préliminaire du candidat-médicament PDC*lung01, associé ou non à un traitement par anti-PD1 dans le CPNPC. PDC*lung01 sera administré à 64 patients évaluables atteints de CPNPC et porteurs du sérotype HLA-A*02:01, à deux niveaux de dose et dans deux configurations :
•    En monothérapie pour des patients en situation adjuvante (A1 : faible dose, A2 : haute dose) ;
•    Ou en association avec un traitement anti-PD1 en monothérapie, le traitement de première ligne de référence pour des patients atteints de CPNPC au stade IV métastatique avec un score de proportion de tumeurs PD-L1 supérieur ou égal à 50 % et aucune mutation pour laquelle une thérapie ciblée est disponible (B1 : faible dose, B2 : haute dose)


Pour accéder au communiqué

 

Partager :