Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-09-30 
La Plateforme marine STELLA MARE (CNRS / Université de Corse) a relâché 2 000 juvéniles de corbs en Méditerranée

Les travaux de recherche menés au sein de l’unité Stella Mare sur le corb ont débuté en 2018 avec pour objectif l’amélioration des connaissances sur la biologie et la reproduction de cette espèce dans un contexte de conservation. Entre 2018 et 2019, un stock de géniteurs sauvages a été capturé en milieu naturel et stabulé dans les laboratoires de Stella Mare (Biguglia, Haute-Corse).

Les premières pontes ont été récoltées dès début 2019, signe d’une acclimatation réussie. Le cycle larvaire a ainsi été maîtrisé dès 2019 avec l’obtention de quelques milliers de juvéniles. Ce nombre a augmenté de façon exponentielle chaque année jusqu’à parvenir en 2021 à une capacité de production de plusieurs dizaines de milliers de juvéniles. Le corb est une espèce scientifiquement méconnue et les quelques études le concernant sont relativement récentes.

La plateforme Stella Mare souhaite ainsi accentuer les connaissances relatives au corb dans son milieu naturel, mais également, augmenter la maîtrise de sa reproduction ainsi que l’élevage en écloserie. Ces objectifs revêtent un intérêt majeur en terme de biologie de la conservation.

Communiqué de presse en PDF

 

A propos de la plateforme Stella Mare (Università di Corsica - CNRS)
En associant les chercheurs et les professionnels de la mer pour une gestion durable des ressources halieutiques, les programmes de recherche de la plateforme innovent dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture à l'échelle de l'Europe. Au sein d’un pôle technologique avant-gardiste de 1600 m2 de laboratoires, d'écloseries et de salles d'études, l’équipe de Stella Mare composée d’une cinquantaine d’ingénieurs, techniciens, enseignants-chercheurs et informaticiens, mène des études approfondies qui consistent notamment à évaluer les stocks, à analyser les interactions au sein de l’écosystème et à maîtriser les processus de reproduction et d’élevage de différentes espèces locales. Leur credo : favoriser une pêche éco-responsable et une aquaculture durable, valoriser et diversifier les productions sur des espèces issues du littoral corse, gérer les ressources naturelles en vue d'une exploitation raisonnée.
Des travaux spécifiques ont ainsi permis la maîtrise de la reproduction de l’oursin violet, de l’huître plate, du homard, du denti et d’espèces menacées de disparition comme le corb. D’autres travaux sont actuellement menés, notamment sur la patelle géante, dont la Corse demeure l'un des derniers gisements au monde. Les avancées concrètes obtenues par Stella Mare positionne la Corse comme une région pilote en Europe dans le domaine de l'écologie marine : depuis 2019, le professeur Antoine Aiello, directeur de la Plateforme Stella Mare (Université de Corse/CNRS), est expert auprès du Comité économique et social européen (CESE) dans le cadre des travaux menés sur la bioéconomie bleue. Il est également lauréat national de la médaille de l’innovation du CNRS pour l’année 2021.
www.universita.corsica
 

 

Partager :