Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-10-05 
Chimiothérapie : vers une administration simplifiée par voie sous-cutanée

Le traitement du cancer repose très souvent sur l’administration de chimiothérapies par voie intraveineuse, ce qui génère beaucoup de contraintes et nécessite une hospitalisation. L’une des possibilités envisagées pour alléger ce protocole est la chimiothérapie par voie sous-cutanée. Bien plus simple à mettre en œuvre et plus confortable pour le patient, elle est cependant impossible à pratiquer car la plupart des principes actifs administrés sont irritants et vésicants : ils ont tendance à stagner au niveau du tissu sous-cutané où ils provoquent des nécroses de la peau à cause de leur forte toxicité. Pour contourner cet obstacle, des scientifiques1  ont développé une nouvelle approche pour un principe actif très utilisé en chimiothérapie, le paclitaxel. En le couplant à un polymère ayant une très forte affinité avec l’eau, ils ont réussi à obtenir un anticancéreux soluble, pouvant ainsi rapidement passer du tissu sous-cutané à la circulation sanguine, sans provoquer de toxicité au niveau de la peau. Durant le développement préclinique de ce nouveau médicament chez la souris, les scientifiques ont même pu obtenir une meilleure efficacité qu’avec la formulation commerciale du principe actif administrée par la voie intraveineuse. Cette nouvelle recherche, parue dans le Journal of the American Chemical Society, pourrait représenter une étape importante vers une prise en charge des patients à domicile, voire l’auto- administration des chimiothérapies.

https://www.cnrs.fr/fr/chimiotherapie-vers-une-administration-simplifiee-par-voie-sous-cutanee

 

Partager :