Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-10-07 
Owkin annonce la certification et le lancement en Europe de deux outils diagnostiques d’IA pour améliorer la prise en charge des cancers du sein et des cancers colorectaux

•    La licorne française spécialisée dans la recherche médicale à partir d’IA utilise sa technologie pour analyser les images numériques de coupes tumorales afin d’obtenir un diagnostic plus rapide et plus efficace.
•    Grâce à l’outil RlapsRisk BC, Owkin va permettre aux patientes atteintes d’un cancer du sein à haut risque de recevoir un traitement plus adapté, et d’éviter aux patientes à faible risque une chimiothérapie inutile.
•    L’outil MSIntuit CRC a pour but d’identifier plus rapidement le traitement le plus adéquat et le plus efficace pour les patients atteints d’un cancer colorectal.
 
A Paris, le 2 septembre 2022 - Owkin, biotech spécialisée dans l’IA appliquée à la recherche médicale, dévoile aujourd’hui deux solutions de diagnostic certifiées en Europe. Basées sur l’Intelligence Artificielle, rapides et abordables, elles visent à améliorer la prise en charge des patients atteints de cancers du sein et de cancers colorectaux.
 
L’IA au service de la lutte contre le cancer
Owkin a été fondée à Paris en 2016 par Thomas Clozel, oncologue à l’Hôpital Henri Mondor à Paris et Weill Cornell à New York, et Gilles Wainrib (PHD) professeur de Machine learning à l’Ecole Normale Supérieure et à Stanford University. La société a pour mission de combiner la recherche biomédicale et les solutions d’intelligence artificielle afin d’améliorer notre compréhension des maladies et d’élaborer des traitements plus précis pour des besoins médicaux non satisfaits.
 
Aujourd’hui, les solutions Dx RlapsRisk™ BC et Dx MSIntuit™ CRC de Owkin ont reçu le marquage CE-IVD pour une utilisation diagnostique dans l'Union européenne. Grâce à une IA appliquée à des images de pathologie numérique, ces outils diagnostic permettent de rendre la médecine de précision accessible à davantage de patients, et plus tôt dans leur prise en charge.
 
Il s'agit des premières solutions de diagnostic certifiées mises au point par Owkin qui prévoient de poursuivre le développement d’autres outils diagnostiques de présélection de biomarqueurs et de prédiction de pronostics dans différentes aires thérapeutiques.
 
RlapsRisk BC™ est le premier diagnostic IA sur pathologie numérique marqué CE-IVD, permettant de prédire le risque de rechute des patientes atteintes d'un cancer du sein précoce. MSIntuit CRC™ est la première solution d'IA marquée CE-IVD permettant d'identifier les patients \ microsatellite stables (MSS) à partir de lames de pathologie numérique de routine, afin de réduire significativement le temps et le nombre de tests diagnostiques pour la détection des MSI dans la pratique clinique. Ces deux outils diagnostiques sont déjà utilisés en test dans plusieurs hôpitaux français.
 
"Notre mission est d'utiliser l'IA pour trouver le meilleur traitement pour chaque patient. Les nouveaux médicaments nous permettent de personnaliser les traitements en fonction des caractéristiques individuelles des maladies des patients, ce qui promet une nouvelle ère de médecine de précision. Mais l'un des obstacles auxquels les médecins sont confrontés est de trouver ces patients rapidement, avec précision et efficacité. Nos premières solutions de diagnostic approuvées pourraient aider des millions de patients atteints de cancer du sein ou colorectal à recevoir plus rapidement les thérapies dont ils ont besoin." commente Meriem Sefta, Chief Diagnostics Officer chez Owkin.
 
RlapsRisk BC
RlapsRisk BC est une solution d’IA permettant d’évaluer le risque de récidive des patientes atteintes d’un cancer du sein précoce (ER+/HER2-). Cette information peut ensuite être utilisée par l’oncologue pour adapter la stratégie thérapeutique en fonction du risque de chaque patiente.
 
Cette solution vise à révolutionner la prise en charge du cancer du sein en utilisant l'IA pour évaluer le risque de rechute après traitement à partir d'images de pathologie numérique Actuellement, les patientes atteintes d'un cancer du sein présentant un risque de rechute sont identifiées au moyen de tests moléculaires ou génétiques coûteux et longs à réaliser. Grâce à RlapsRisk BC, Owkin offre aux médecins un moyen d'identifier les patientes à risque en utilisant l'IA sur des données d'anatomopathologie déjà récoltées pour la  routine clinique.  
 
"RlapsRisk BC de Owkin permet aux pathologistes de fournir aux oncologues et aux patientes des informations sur le risque de rechute, informations cruciales pour la prise de décision thérapeutique, afin notamment d'éviter une chimiothérapie inutile aux patientes à bas risque. Grâce à RlapsRisk, les patients HER2-, ER+ bénéficieront d'un test pronostique automatisé et précis à partir d'une simple lame tumorale colorée." affirme le Dr Magali Lacroix-Triki, experte en pathologie mammaire au département de biologie médicale et de pathologie de Gustave Roussy.
 
"Les diagnostics à partir d'IA appliquée à la pathologie numérique pourraient nous aider à fournir une analyse complète de chaque tumeur à partir d'une seule lame tumorale représentative colorée, dans un processus complémentaire au diagnostic du pathologiste. Cela démocratiserait l'accès à la médecine de précision, débloquant une nouvelle ère de traitement pour les patients du monde entier." ajoute-t-elle.
 
 
 
La solution utilise des données accessibles en routine clinique, facilitant ainsi l'accès à la médecine de précision.
 
RlapsRisk BC a été développé avec Gustave Roussy après avoir remporté la bourse du challenge 2019 "AI for Health'' de la Région Île de France. La recherche correspondante a été présentée à l’ESMO en 2021 et à l’USCAP en 2022.
 
MSIntuit CRC™
MSIntuit CRC™ est une solution de diagnostic de pathologie numérique IA qui effectue un premier dépistage d'un biomarqueur dans les tumeurs du cancer colorectal connu sous le nom d'instabilité des microsatellites (MSI) - un défaut dans la capacité d'une cellule à corriger les erreurs qui se produisent lorsque l'ADN est dupliqué. Cette solution exclut les phénotypes microsatellites stables (MSS), ce qui permet aux pathologistes de concentrer leurs ressources sur la confirmation des patients potentiellement MSI ainsi pré-sélectionnés.
 
En utilisant un modèle d'IA pour analyser les images de pathologie numérique, les médecins sont en mesure de dépister plus efficacement les patients par rapport aux techniques de test standard, qui comprennent des tests d'amplification en chaîne par polymérase (PCR) ou d'immunohistochimie nécessitant du temps et des échantillons de tissus de patients.
 
Le Professeur Magali Svrcek, MD, PhD, Sorbonne Université, AP-HP, Hôpital Saint-Antoine, Département de pathologie, Paris, a déclaré :
 
"Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent dans le monde, et il est crucial que nous soyons en mesure de dépister chez les patients les biomarqueurs qui les rendent éligibles à des traitements potentiellement salvateurs. Le dépistage dMMR/MSI devrait être effectué chez tous les patients atteints de cancer colorectal, mais le temps et les ressources des pathologistes sont souvent trop sollicités."
 
"La nouvelle solution de diagnostic par IA d'Owkin, MSIntuit CRC, permettra de réduire à peu près de moitié le nombre de cas nécessitant un dépistage. Elle est conçue pour aider davantage de patients à recevoir un traitement plus rapidement. Les algorithmes de pathologie numérique basés sur l'IA comme ceux-ci, développés en consultation avec des pathologistes, feront bientôt partie intégrante de notre pratique quotidienne. Ils aideront les patients à bénéficier plus tôt du meilleur traitement pour eux - une nouvelle ère dédiée à la médecine personnalisée."
 
Les patients présentant des tumeurs MSI-high peuvent bénéficier d'un traitement par le pembrolizumab, un nouveau médicament d'immunothérapie, dont un essai clinique réalisé en 2020 a montré qu'il permettait une survie sans progression significativement plus longue que le traitement standard lorsqu'il était administré en première intention pour le cancer colorectal métastatique MSI-H-dMMR.
 

 
MSIntuit CRC aidera les cliniciens à se faire une idée précise des besoins individuels des patients à un stade plus précoce, permettant ainsi de traiter chaque patient selon une approche de médecine de précision. En excluant les patients qui ne bénéficieraient pas d'une immunothérapie, MSIntuit CRC introduit une étape de présélection qui permet aux pathologistes et aux oncologues d'économiser du temps et des ressources. Une telle optimisation permet d'étendre le dépistage MSI à d'autres populations de patients et à d'autres aires thérapeutiques.
 
MSIntuit a été créé en utilisant le Deep Learning - un type d'IA qui reproduit la façon dont le cerveau humain acquiert des connaissances - sur des centaines d'échantillons de patients jusqu'à ce qu'il puisse détecter avec précision la présence de MSI sur des images de tumeurs. Sa précision a été validée par une étude de validation clinique en aveugle sur des centaines d'autres échantillons de patients.
 
À propos d'Owkin
Owkin est une startup franco-américaine qui utilise l'intelligence artificielle pour trouver le bon traitement pour chaque patient. Notre objectif est d'utiliser l'IA pour découvrir et développer de meilleurs traitements pour des besoins médicaux non satisfaits, en commençant par la lutte contre le cancer.
Nous utilisons l'IA pour identifier de nouveaux traitements, dé-risquer et accélérer les essais cliniques et construire des outils de diagnostic qui améliorent les résultats des patients. Grâce à l'apprentissage fédéré, une structure d'IA collaborative pionnière, Owkin permet aux partenaires médicaux et biopharmaceutiques d'obtenir des informations précieuses à partir d'ensembles de données cloisonnés, tout en protégeant la vie privée des patients et en sécurisant les données propriétaires.
Owkin a été cofondé par Thomas Clozel MD, ancien professeur adjoint en onco-hématologie clinique, et Gilles Wainrib, pionnier dans le domaine de l'apprentissage automatique en biologie, en 2016. Owkin a levé plus de 300 millions de dollars et est devenue une licorne grâce à un investissement de 180 millions de dollars de la société biopharmaceutique Sanofi en novembre 2021.

 

Partager :