Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-10-11 
Valbiotis accélère sa stratégie de commercialisation

• À l’international, la signature de partenariats de licence ou de distribution avec des acteurs majeurs de la nutrition et de la santé.
• Sur le périmètre français, Valbiotis fait le choix de l’internalisation de ses opérations commerciales pour une distribution en direct, afin de générer un chiffre d’affaires rapide et de pérenniser une source de revenus indépendante et créatrice de valeur.
• Poursuite des efforts de structuration et de R&D sur les substances actives naturelles et validées scientifiquement dans la prévention des maladies cardio-métaboliques.

 

Valbiotis (FR0013254851 – ALVAL, éligible PEA /PME), entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, accélère sa stratégie de commercialisation.

Sébastien PELTIER, Président du Directoire de Valbiotis, déclare : « Aujourd’hui, nous nous engageons dans un cycle de développement complémentaire pour commercialiser nos substances actives innovantes avec en ligne de mire la volonté d’apporter des solutions de rupture dans la réduction des facteurs de risque des maladies cardio-métaboliques. Notre nouvelle stratégie vise à accélérer la croissance de Valbiotis et à dynamiser ses capacités d’innovation grâce à deux leviers principaux : tout d’abord la
signature de partenariats internationaux (globaux ou régionaux) avec des acteurs majeurs de la nutrition et de la santé, épaulée par le cabinet spécialisé AEC Partners, ensuite la commercialisation en propre sur le marché français. Ce double levier, créateur de valeur, placerait ainsi Valbiotis en capacité d’adresser rapidement le marché mondial du complément alimentaire estimé à 250 milliards d’euros en 2025, avec une croissance annuelle de 9,6%, dont 3,2 milliards pour la France, avec une croissance annuelle de 7,3%. La demande exponentielle de produits de prévention naturels non-médicamenteux, les études de marché menées auprès des professionnels de santé et des patients/consommateurs, conjuguées à nos récents résultats cliniques positifs de Phase II de TOTUM•070, nous ont incités à faire évoluer notre stratégie de commercialisation.»

Communiqué de presse en PDF

 

Partager :