Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-11-09 
Comment l'ovocyte sait compter jusqu'à deux pour être fécondé au bon moment

La fécondation chez les vertébrés nécessite que l'ovocyte effectue la méiose, qui consiste en deux divisions consécutives de son matériel génétique, mais sans finaliser la deuxième division. Si la méiose était arrêtée lors de la première division, l’entrée du spermatozoïde pourrait avoir lieu alors que l'ovocyte contiendrait encore le double des chromosomes, conduisant à un embryon triploïde non viable. Dans une étude publiée dans Developmental Cell, des scientifiques démontrent qu'une cycline méconnue, la cycline B3, permet à l'ovocyte de "compter" les divisions méiotiques pour une fécondation au bon moment.
 
Pour en savoir plus

 

Partager :