Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-11-15 
Le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne pour le traitement du prurigo nodulaire

•    Recommandation fondée sur les données de deux essais pivots ayant montré que Dupixent a significativement amélioré les démangeaisons, les lésions cutanées et la qualité de vie en lien avec la santé des adultes atteints de prurigo nodulaire.
•    Si cette indication est approuvée, Dupixent sera le premier et le seul médicament ciblé expressément indiqué pour le traitement du prurigo nodulaire dans l’Union européenne.


Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable et recommandé l’approbation de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) pour le traitement du prurigo nodulaire modéré à sévère de l’adulte candidat à un traitement systémique. La Commission européenne devrait rendre sa décision finale dans les prochains mois. En septembre 2022, Dupixent a été approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis pour le traitement du prurigo nodulaire de l’adulte.

Le prurigo nodulaire est une maladie dermatologique chronique et invalidante présentant une signature inflammatoire de type 2. De toutes les maladies inflammatoires de la peau, elle est celle dont les répercussions sur la qualité de vie sont parmi les plus lourdes en raison des démangeaisons extrêmes qu’elle occasionne. Les personnes atteintes de prurigo nodulaire présentent des démangeaisons intenses et persistantes accompagnées de lésions cutanées épaisses (appelées nodules) qui peuvent couvrir la majeure partie du corps. Souvent douloureux, il provoque des sensations de brûlure, de piqûre et de picotement sur la peau qui peuvent avoir des effets négatifs sur la santé mentale, les activités de la vie quotidienne et la vie sociale. Le prurigo nodulaire est le plus souvent traité au moyen de corticoïdes très puissants dont l’usage au long cours s’accompagne de risques significatifs pour la santé.

Communiqué de presse en PDF

 

Partager :