Retrouvez dans nos archives l'historique des actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences
Gagnez du temps en utilisant le moteur de recherche ci-dessous


2022-11-16 
Nanobiotix : détermination de la dose recommandée pour la phase 2 de NBTXR3 dans le cancer du pancréas

•    Les données recueillies sur l’intégralité de la partie escalade de dose de l’étude 2019-1001 – étude de Phase 1 portant sur l’évaluation de NBTXR3 chez des patients atteints d’adénocarcinome du pancréas localement avancé – montrent que l’utilisation de NBTXR3 activé par radiothérapie est possible et qu’il est bien toléré.
•    La dose recommandée pour la Phase 2 de NBTXR3 activé par radiothérapie dans les cancers du pancréas est établie à 42 % du volume de la tumeur ; la partie expansion de dose est en cours aux États-Unis.
•    La Société espère pouvoir communiquer les données concernant la sécurité et les premiers signes potentiels d’efficacité de la partie escalade de l’étude lors d’un congrès médical en 2023.

 
NANOBIOTIX (Euronext : NANO –– NASDAQ : NBTX – la « Société »), société de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, annonce aujourd’hui la finalisation de la partie escalade de dose de l’étude de Phase 1 d’escalade et d’expansion de dose évaluant un radioenhancer, potentiel first-in-class, NBTXR3 chez des patients atteints d’adénocarcinome du pancréas (ADCP) localement avancé (LA) ou à la limite de la résécabilité (borderline resectable, BR). L’étude de Phase 1 (« Étude 2019-1001 ») est menée au MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas (MD Anderson).
 
« Compte-tenu du profil de tolérance, de la détermination de la dose recommandée pour la Phase 2 et des premiers signes d’efficacité observés dans la partie escalade de notre étude de Phase 1 dans des cancers localement avancés, nous pouvons désormais inclure en toute confiance des patients atteints d’ADCP à la limite de la résécabilité dans la partie expansion, » explique Leonard A. Farber, MD, Chief Clinical et Medical Affairs Officer de Nanobiotix. « Au sein de la population atteinte de cancer du pancréas à la limite de la résécabilité, une corrélation positive a été observée entre l’obtention de la résécabilité par un contrôle local et systémique associé à une thérapie préopératoire, et l’augmentation des chances de survie. L’inclusion de cas au stade limite de la résécabilité dans l’étude permettra également d’augmenter la population de patients éligibles, ce qui permettra une évaluation plus robuste de l’impact potentiel de NBTXR3 sur cette pathologie avec un pronostic de survie défavorable »

Communiqué de presse en PDF

 

Partager :