Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2023-04-12 
Diaccurate présentera des données actualisées de son nouvel inhibiteur de la voie PAM DIACC3010 dans le cancer du sein métastatique ER+ HER2- à l’AACR 2023

•    DIACC3010 a une excellente activité antitumorale dans de nombreux modèles de cancer du sein ER+ HER2-
•    DIACC3010 a été évalué en monothérapie ainsi qu’en combinaison avec de nombreux traitements de référence dont l’elacestrant, 1er SERD1 administré oralement, approuvé par la FDA
•    Des analyses corrélatives de l’essai de Phase I ont révélé que DIACC3010 associé à un traitement endocrinien offrait aux patientes atteintes d’un cancer du sein réfractaire muté dans le gène ESR1 un résultat clinique plus favorable


Paris, France le 6 avril, 2023 - Diaccurate, une Société biopharmaceutique au stade clinique avancé développant des traitements personnalisés en oncologie, annonce aujourd’hui que les données non cliniques d’efficacité et les résultats d’analyses corrélatives cliniques de son candidat phare DIACC3010 dans le cancer du sein métastatique ER+ HER2- ont été sélectionnées pour une présentation sous forme de poster au congrès annuel 2023 de l’Association Américaine de Recherche sur le Cancer (AACR) à Orlando, en Floride.

Titre du poster : DIACC3010, optimized inhibitor of S6 kinase, combined with endocrine therapy, has potent antitumor activity in treatment-resistant ER-positive HER2-negative metastatic breast cancer.
Session : Molecular Targeted Therapies 2
Abstract : 4477
Date et heure : Le 18 avril 2023 – 9h00 à 12h30 ET (15h à 18h30 CEST)

La présentation détaille les résultats d’une analyse corrélative sur des données exploratoires cliniques tirées de l’essai de Phase 1 de DIACC3010, focalisée sur la cohorte ayant combiné DIACC3010 et le tamoxifène chez des patientes atteintes de cancer du sein ER+ HER2- hautement réfractaires. Les patientes dont les tumeurs présentaient des mutations dans le gène ESR1 ont atteint une médiane de survie sans progression de 5,6 mois, alors que les patientes sans mutations détectables n’ont atteint que 2,6 mois. De surcroît, tous les résultats des études non cliniques de combinaison de DIACC3010 avec des médicaments de référence, comme les traitements endocriniens (le SERM tamoxifène ou le SERD élacestrant) ou les inhibiteurs de CDK4/6 tels palbociclib et abemaciclib, seront discutés.

Dr Elsa Borghi, MD, PhD, Directrice Médicale de Diaccurate, a commenté : « Nous sommes enthousiastes à la perspective de présenter cet ensemble conséquent de résultats non cliniques et cliniques, qui justifient le développement de DIACC3010 dans le cancer du sein métastatique ER+ HER2- muté dans ESR1. Fort de ces données, Diaccurate est en mesure d’avancer rapidement le développement clinique de DIACC3010 en implémentant une étude pivotale dans cette population de patientes à très fort besoin médical ».
 

Communiqué de presse



A propos de DIACC3010
DIACC3010 est une petite molécule administrée par voie orale, capable de traverser la barrière hématoencéphalique, qui inhibe simultanément S6K and AKT1/3. DIACC3010 a montré une activité antitumorale élevée dans de nombreux modèles de cancers, un profil favorable de sécurité d’utilisation et des signaux prometteurs d’efficacité clinique dans une vaste étude de Phase 1 ayant recruté 101 patients atteints de tumeurs solides réfractaires.
S6K, la cible principale de DIACC3010, est un facteur central de régulation des fonctions du récepteur aux œstrogènes (ET) et est aussi impliquée dans la résistance aux inhibiteurs de CDK4/6, ce qui justifie son développement en combinaison avec les traitements standards dans le cancer du sein métastatique.

A propos de DIACCURATE
DIACCURATE explore les nouvelles frontières de l'oncologie pour identifier et développer les médicaments qui pourront sauver des vies. Aujourd’hui en phase clinique, la Société de biotechnologie française conduit le développement de candidats-médicaments propriétaires avec des nouveaux mécanismes d’action :
•    DIACC3010 qui devrait entrer en Phase 2/3 dans le cancer du sein métastatique ER+ HER2- et en Phase 1 dans le glioblastome ;
•    DIACC2010 le tout premier inhibiteur de KIF20A, une cible nouvelle en oncologie, présentant une activité cytotoxique élevée et sélective envers les cellules tumorales
•    DIACC2020, un projet basé sur l’utilisation de DIACC2010 comme payload pour les conjugués anticorps.
Fondée par Truffle Capital, la Société a noué des alliances avec des leaders du monde universitaire et de l'industrie, notamment le CNRS, l'Institut Paoli-Calmettes (Marseille, France) et Merck KAaG (Darmstadt, Allemagne). La Société s’appuie sur une équipe de management, un conseil d’administration et groupe d’experts cliniques internationaux de premier plan.
Pour plus d’information, visitez http://www.diaccurate.com

 

Partager cette brève :