Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2023-06-15 
Qubit Pharmaceuticals se joint au Consortium Acuité Québec, mené par l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke, pour innover dans le design de médicaments

Paris (France), le 12 juin 2023 – Qubit Pharmaceuticals, société deeptech spécialisée dans la découverte de médicaments grâce à la simulation et la modélisation moléculaire accélérée par le calcul hybride HPC et quantique, annonce se joindre au Consortium Acuité Québec, piloté par l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke, en vue d’innover dans le design de médicaments.
 
Qubit Pharmaceuticals se réjouit de rejoindre l’Université de Sherbrooke, l’une des références mondiales de la recherche sur la physique quantique, et l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS) au sein de ce projet d’envergure ralliant des partenaires publics et privés. Le projet s’inscrit dans les synergies de DistriQ, la Zone d’innovation quantique située à Sherbrooke.
 
Qubit Pharmaceuticals aura désormais accès au sein de cet écosystème à la puissance de calcul de la Plateforme d’innovation numérique et quantique (PINQ2) de l’université tandis que ses équipes collaboreront avec les chercheurs de l’IPS qui possèdent une expertise en biologie structurale, chimie médicinale et pharmacologie des récepteurs couplés aux protéines G. Ces récepteurs sont d'une importance majeure en pharmacologie. En effet, près d'un tiers des médicaments ayant été approuvés par la FDA américaine ciblent ces récepteurs.
 
De son côté, Qubit Pharmaceuticals apporte son expertise dans le développement de logiciels de simulation avancés combinant la chimie computationnelle, l’intelligence artificielle, le design moléculaire et l’informatique hybride. L’objectif du consortium Acuité est de soutenir l’accélération de la découverte et du développement de nouveaux médicaments.
 
Acuité Québec, un projet décliné en 4 volets
Née du constat de la pénurie de médicaments au début de la pandémie du Covid-19, l’initiative Acuité Québec vise à relancer le secteur biopharmaceutique québécois. Couvrant toutes les étapes de la découverte à l’application des molécules, les travaux se déclinent en 4 volets :
•    Le design moléculaire, qui vise à développer et optimiser de nouvelles molécules thérapeutiques avec l’appui de l’intelligence artificielle.
•    La conception et la production d’une nouvelle génération de biosenseurs permettant de détecter l’action des médicaments pour prédire leur efficacité et leurs effets indésirables.
•    L’imagerie, afin de mieux visualiser la distribution, le métabolisme et l’action des médicaments et de leurs cibles.
•    Le développement de nouveaux algorithmes d’intelligence artificielle afin d’optimiser et de prédire l’action des futurs candidats-médicaments.
 
Qubit Pharmaceuticals, un projet porté par la recherche académique
 
Issue des travaux de recherche de 5 scientifiques de renommée internationale en France et aux Etats-Unis1, Qubit Pharmaceuticals tire profit de sa plateforme logicielle propriétaire Atlas, capable d’utiliser la puissance de calcul des superordinateurs et ordinateurs quantiques pour accélérer le développement de candidats-médicaments plus efficaces et plus sûrs, en divisant par 2 le temps nécessaire pour cribler et sélectionner un candidat d’intérêt et l’optimiser ; et par plus de 10 les investissements nécessaires.
 
Qubit a pour objectif de construire un portefeuille de 10 candidats-médicaments dans les domaines de l’oncologie et des maladies inflammatoires.
 
Robert Marino, Président de Qubit Pharmaceuticals déclare : « Nous avons trouvé en l’Université de Sherbrooke un partenaire majeur et de premier plan pour nous aider dans nos deux axes de recherche : la recherche et développement avancé dans le domaine de l'informatique quantique et une expertise dans la découverte de médicaments. »
 
Le Pr Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats, déclare : « En jumelant les expertises de l’Université de Sherbrooke à celles de Qubit Pharmaceuticals, nous pourrons soutenir cette compagnie dans ses activités de recherche qui allient informatique quantique et découverte du médicament. Ce partenariat contribuera à la formation expérientielle dans d’excellentes conditions de nos étudiantes et d’étudiants, qui deviendront une main-d’œuvre hautement spécialisée pour combler les besoins de cette industrie en pleine croissance. »
 
Le Pr Philippe Sarret, directeur de l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke et professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé, déclare : « Nous avons rapidement vu la complémentarité entre l’Institut de pharmacologie et Qubit Pharmaceuticals. Qubit développe en effet des logiciels de simulation avancés combinant la chimie computationnelle, l'intelligence artificielle, le design moléculaire et l'informatique hybride. D’autre part, les chercheurs de l’IPS possèdent une expertise en biologie structurale, chimie médicinale et pharmacologie des récepteurs couplés aux protéines G. Ensemble, nous pourrons propulser la recherche et la découverte de médicaments. »
 
Marie-Ève Boulanger, gestionnaire de programme PINQ2, déclare : « La Plateforme d’innovation numérique et quantique (PINQ2) est très heureuse de s'associer à Qubit Pharma. Ce partenariat s’inscrit dans notre axe de développement “Santé” qui est l’une de nos priorités. PINQ2 pourra donc offrir à Qubit Pharmaceuticals un accès à ses serveurs classiques et éventuellement à des serveurs quantiques. »
 
(1) Louis Lagardère (Sorbonne Université et CNRS), Matthieu Montes (CNAM), Jean-Philip Piquemal (Sorbonne Université et CNRS), Jay Ponder (Washington University in St Louis), Pengyu Ren (University of Texas at Austin)
 
 
À propos de Qubit Pharmaceuticals
Qubit Pharmaceuticals a été fondée en 2020 avec la vision de co-développer, avec les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, de nouveaux médicaments plus efficaces et plus sûrs. Ses logiciels tirent le meilleur parti des supercalculateurs existants et émergents pour modéliser au niveau microscopique les effets quantiques avec un maximum de précision. L’équipe pluridisciplinaire et les fondateurs sont basés en France au sein de la pépinière Paris Santé Cochin et aux États-Unis à Boston. Pour plus d'informations, ou postuler pour des emplois dans une équipe ambitieuse, visitez le site www.qubit-pharmaceuticals.com
 
À propos du Consortium Acuité-Québec
Le Consortium Acuité Québec vise à mieux prédire l’action des médicaments développés en laboratoire grâce à des processus d’avant-garde basés sur l’intelligence artificielle et l’imagerie moléculaire. Il a été créé en 2021 grâce à une participation du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE) du Gouvernement du Québec, du Consortium de recherche biopharmaceutique (CQDM) ainsi que des partenaires suivants : Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS), Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) et Université de Sherbrooke; Université de Montréal, MILA, Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal (IRIC), IRICoR, Centre de recherche du CHU de Sainte-Justine, Centre de recherche du CHUS, Institut national de la recherche scientifique, Sherbrooke Innopole, Abaxial Médical, AdMare Bioinnovations, CMC Microsystems, FIND Therapeutics, Imeka, Immune Biosolutions, RejuvenRx, AL-S Pharma AG, Valence Discovery, IR&T, MIMs, Photon.
 
À propos de l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke
L’Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS), institut de recherche de l’Université de Sherbrooke, est un centre régional clé en matière de recherche en pharmacologie. Son projet est issu de deux disciplines complémentaires distinguées au niveau international : la pharmacologie et la chimie médicinale. Seul institut de recherche en pharmacologie au Canada, l’IPS a une philosophie de recherche interdisciplinaire qui permet de nombreuses collaborations dans le cadre de découverte et de développement de médicaments. Aujourd'hui, l'IPS rassemble 42 chercheurs. Les expertises des chercheurs de l'IPS couvrent la pharmacologie, la chimie médicinale et organique, la physiologie, la médecine, l'imagerie biomédicale, la bio-physique, l'ingénierie, la biotechnologique, la biologie moléculaire, cellulaire et la bio-informatique. Grâce aux expertises complémentaires de ses membres, l'IPS se positionne comme un leader et partenaire incontournable en recherche sur le médicament.

 

Partager cette brève :